Médicaments à risque pour la rétine : le rappel de la revue Prescrire

© Adobe Stock

Plusieurs médicaments représentent un risque pour la rétine et peuvent être à l’origine de symptômes graves comme une perte de la vision. Explications.

PUB

Attention à ces médicaments à risque pour la santé de vos yeux. La revue médicale indépendante Prescrire publiait le 1er janvier 2019 une note d’information sur les médicaments dangereux pour la santé de la rétine, la membrane interne de l’œil qui reçoit les impressions lumineuses et les transmet au nerf optique. Les altérations de la rétine d’origine médicamenteuse peuvent causer des troubles de la vision, rappelle la revue Prescrire.

Un risque de perdre la vue

Plus précisément, les médicaments à risque pour la santé des yeux peuvent "provoquent des lésions tissulaires ou des atteintes vasculaires de la rétine. D'autres perturbent le fonctionnement des photorécepteurs ou se fixent sur des constituants de la rétine" note la revue médicale. Si certain·e·s patient·e·s ne souffriront d’aucun symptôme, d’autres cependant risquent de perdre la vue. Des facteurs aggravants s’ajoutent au risque comporté par le médicament, à savoir le diabète, l’hypertension artérielle, un âge avancé ou une myopie forte, selon Prescrire.

PUB
PUB

Corticoïdes, antibiotiques, traitements hormonaux…

Mais de quels médicaments s’agit-il ?

  • Des médicaments administrés localement au niveau des yeux tels que des traitements utilisés contre la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), des corticoïdes administrés dans la cavité oculaire, certains collyres et antibiotiques ;
  • Des médicaments administrés par voie générale comme des antirhumatismaux, des anti-infectieux, des traitements neuropsychiatriques, cardiaques et hormonaux, le traitement du diabète ou encore de la sclérose en plaques.

Les personnes qui prennent ce type de médicament à risque pour la santé de la rétine doivent être informées par leur médecin ou leur pharmacien des symptômes à surveiller et consulter au moindre doute. En cas de trouble de la vision généré par un médicament à risque pour la rétine, "arrêter le médicament en cause ou diminuer sa posologie permet le plus souvent une amélioration de la vision, au moins partielle", rassure enfin la revue Prescrire.

Maladie de la rétine : gare à la DMLA

Les maladies de la rétine concernent soit le tissu rétinien en lui-même, soit les vaisseaux qui l’irriguent. Parmi les pathologies vasculaires de la rétine, on compte la rétinopathie diabétique, l’occlusion veineuse rétinienne ou encore la DMLA. Cette dernière est une maladie très fréquente chez les plus de 50 ans. Une baisse d'acuité visuelle, une vision déformée ou gondolée, l'apparition d'une tache centrale (scotome), ou encore la nécessité d'un meilleur éclairage pour lire sont les principaux signes de DMLA. Ils doivent amener à consulter un ophtalmologiste en urgence.

Publié le 08 Janvier 2019
Auteur(s) : Laurène Levy, journaliste santé
Source : Rétine : des troubles de la vue parfois d'origine médicamenteuse, revue Prescrire, 1er janvier 2019
PUB
PUB

Contenus sponsorisés