Hypertension : quels sont les signes ?

© Istock

L’hypertension artérielle, ou pression sanguine anormalement élevée en permanence, ne se manifeste le plus souvent par aucun symptôme. C’est ainsi que nombre de personnes ignorent qu’ils présentent ce facteur de risque cardiovasculaire On peut cependant repérer certains signes associés à l’hypertension artérielle. Lesquels ?

PUB

Hypertension artérielle, un mal silencieux...

La pression sanguine s’élève normalement dans certaines situations (stress, activité physique…). On parle donc d’hypertension artérielle seulement lorsque celle-ci reste élevée en permanence.

L’hypertension artérielle correspond à une pression sanguine qui se maintient anormalement à un niveau élevé.

L’hypertension se définit par une pression artérielle systolique (PAS) supérieure ou égale à 140 mm Hg et/ou une pression artérielle diastolique(PAD) supérieure ou égale à 90 mm Hg (ou 14/9 cm Hg).

Dans la majorité des cas, aucun signe n’accompagne l’hypertension artérielle. C’est ainsi que de nombreuses personnes sont hypertendues sans le savoir...

PUB
PUB

Or si l’hypertension n’est pas une maladie, elle représente en revanche un important facteur de risque cardiovasculaire augmentant le risque de certaines maladies : insuffisance cardiaque, infarctus, accident vasculaire cérébral, insuffisance rénale, lésions rétiniennes, etc.

Quels signes peuvent quand même indiquer une hypertension ?

Même si l'hypertension est silencieuse, dans certains cas, une hypertension artérielle très élevée finit par entraîner des symptômes :

Il est particulièrement intéressant de repérer ces symptômes chez les personnes qui présentent un risque accru de développer une hypertension artérielle.

  • Maux de tête, surtout le matin, avec une douleur qui tend à descendre dans la nuque.
  • Fatigue, somnolence.
  • Palpitations.
  • Vertiges.
  • Bourdonnements dans les oreilles.
  • Saignements de nez.
  • Confusion.
  • Engourdissements ou fourmillements dans les pieds et les mains.
Publié le 11 Mai 2012 | Mis à jour le 06 Février 2014
Auteur(s) : Dr Philippe Presles
Source : Comité français de lutte contre l’hypertension artérielle, www.comitehta.org.
La rédaction vous recommande sur Amazon :