Maigrir avec du téléconseil, cela marche !

Publié le 02 Décembre 2011 | Mis à jour le 05 Décembre 2011
Auteurs : Dr Philippe Presles
© getty

Bonne nouvelle : on peut perdre du poids en se faisant suivre à distance par internet et avec des téléconseillers. L’efficacité de ce type d’approche, maigrir avec du téléconseil, ouvre de belles perspectives pour la télémédecine. Elle permet d’envisager de nouvelles organisations des soins, notamment pour les gens n’ayant pas le temps de consulter ou pour ceux qui habitent loin.

PUB

Maigrir : plus facile avec un accompagnement

Perdre du poids, c’est plus facile à dire qu’à faire. En tout cas, c’est difficile à faire seul comme le montre cette étude qui a proposé à 415 personnes obèses de participer à 3 programmes d’amaigrissement selon un tirage au sort :

PUB
PUB
  • Dans le premier de ces programmes, les personnes bénéficiaient d’un suivi intensif avec un thérapeute les prenant en charge lors de rendez-vous en cabinet, donc en face à face, et des séances en atelier de groupe.
  • Dans le deuxième, les personnes étaient suivies à distance (envoi d’e-mails, consultations téléphoniques, site internet de conseils).
  • Dans le troisième, les personnes bénéficiaient de simples conseils généraux.

Perdre du poids avec du téléconseil, cela marche

Toutes ces personnes étaient motivées. Elles pesaient en moyenne plus de 100 kg et présentaient au moins un facteur de risque cardiovasculaire majeur (hypertension, diabète, hypercholestérolémie). Elles avaient accepté de recevoir des conseils tant en nutrition que pour augmenter leur activité physique.

Au bout de 6 mois, ceux qui bénéficiaient de simples conseils généraux n’avaient perdu que 1,4 kg, ce qui confirme l’importance du soutien dans ce type de démarche. Ce résultat montre bien qu’il est très difficile de perdre du poids de manière isolée avec peu de soutien.

En revanche ceux qui bénéficiaient d’un bon soutien, tant en groupe qu’en consultation privée, avaient perdu 6,1 kg en moyenne après 6 mois de suivi. Cette perte de poids s’est bien maintenue dans les 2 ans suivant le régime.

La bonne surprise est venue du groupe suivi à distance (téléconseil) qui a obtenu le même niveau d’amaigrissement que le groupe ayant bénéficié d’un suivi de proximité. Leur perte depoids à 6 mois a été en effet de 5,8 kg, sans aucune différence significative avec le groupe de suivi intensif. Cette perte de poids s’est également bien maintenue dans les 2 années suivantes.

Perdre 1 kg par mois, grâce à un accompagnement effectué à distance, est vraiment un excellent résultat, d’autant plus que l’on peut s’attendre à une baisse correspondante des facteurs de risques cardiovasculaires. Mais c’est aussi une excellente nouvelle pour la télémédecine en général. Il est en effet essentiel de pouvoir développer ce type de prise en charge, adaptée à notre monde moderne et pouvant être déployée dans les zones de faible densité médicale.

Source : Appel LJ. New Engl J Med., 2011 ; 365 ; 1959-1968.

Soumis par la Rédaction le
PUB
PUB

Contenus sponsorisés