Magnésium : carence

Différentes études ont démontré que la carence en magnésium existe. Une femme sur quatre, un homme sur six n'auraient pas leur quota quotidien ou hebdomadaire de magnésium.
Publicité

Origines de la carence en magnésium

Le manque de magnésium se fait sentir quand on ne consomme pas assez d'aliments qui en sont riches. Ceci se produit inévitablement en cas d'alimentation restrictive, quand on se prive de pain, de légumes secs, de fruits séchés et de fruits secs, de céréales, de chocolat sous prétexte qu'ils " font grossir ". Mais la carence en magnésium peut aussi exister chez ceux et celles qui consomment trop de produits raffinés, de plats industriels, de snacks. Et qui - cela va souvent de pair - pas assez de légumes et de fruits. Ces produits contiennent du magnésium certes en petites quantités mais quand on en mangent suffisamment (300 à 400 g par jour de chaque catégorie), l'apport de magnésium est alors important.

Manifestations de la carence en magnésium

La carence en magnésium se traduit par une hyperexcitabilité neuromusculaire (tremblement incoercible d'un muscle par exemple), des signes de tétanie latente (crampes), de la fatigue, des troubles de l'humeur (sensation de stress, de tension), des troubles du sommeil et même des palpitations cardiaques.Le magnésium intervenant dans de très nombreuses fonctions, sa carence peut avoir pour conséquence des troubles cardiovasculaires, rénaux, osseux, immunitaires. Certaines études ont montré que la carence en magnésium avait une répercussion sur les métabolismes des glucides et des lipides.

Guide: 

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 25 Août 2008 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 29 Août 2008 : 02h00
PUB
PUB