Listeria chez la femme enceinte : les risques

© Istock

La listeria est une maladie bactérienne qui peut être dangereuse chez la femme enceinte, car elle provoque des risques vitaux pour le fœtus. L'apparition d'une fièvre chez la femme enceinte doit faire évoquer cette possibilité et motiver une consultation médicale. Les mesures de prévention pendant la grossesse sont indispensables.

PUB

Quels sont les symptômes de la listeria ?

La listériose est une maladie d'origine bactérienne due à Listeria monocytogenes. Elle peut être grave, car elle peut provoquer des septicémies et de graves complications fœtales chez la femme enceinte. Les symptômes de la listériose sont d'abord digestifs avec des nausées, des vomissements, des douleurs abdominales et des diarrhées qui peuvent être abondantes. Une fièvre élevée accompagne généralement ces symptômes. Des douleurs articulaires et une grande fatigue peuvent être présentes. Chez le sujet sain, l'infection ne provoque pas d'autres signes, mais elle peut être dangereuse chez les sujets âgés, fragiles ou chez les femmes enceintes. Une septicémie et des complications neurologiques comme une méningite ou une méningo-encéphalite peuvent survenir.

PUB
PUB

Quels sont les risques de la listériose chez la femme enceinte ?

Le placenta ne constitue pas une barrière contre Listeria monocytogenes. La bactérie peut donc facilement venir infecter le fœtus. Elle peut également être transmise lors de l'accouchement. La listériose peut provoquer de graves complications pour le fœtus et la future maman lorsqu'elle est contractée au cours de la grossesse. Aux premier et deuxième trimestres, on peut observer des avortements spontanés et des accouchements prématurés au troisième trimestre, voire une mort fœtale. D'autre part, des anomalies cutanées, respiratoires ou neurologiques graves peuvent atteindre le bébé. Le risque pour la future maman est la déshydratation, en raison des diarrhées et de la fièvre.

Comment prévenir une listeria chez la femme enceinte ?

La transmission de la listériose se fait par l'alimentation, souvent en raison de rupture ou d'allongement de la chaîne du froid. En effet, Listeria monocytogenes est une bactérie très résistante dans le milieu naturel, qui se développe à des températures très basses et qui est détruite par la cuisson. Les aliments crus ou peu cuits peuvent également transmettre la bactérie. Le respect des règles d'hygiène alimentaire avec nettoyage des surfaces, des aliments, lavage régulier et fréquent des mains et respect de la chaîne du froid est le principal élément de prévention. La femme enceinte doit, en plus, éviter de consommer certains aliments à risque comme : les produits au lait cru, les fruits de mer crus, les fromages à pâte crue, les viandes peu cuites, les charcuteries fumées ou en gelée ou encore les poissons fumés. En cas de contamination par la listeria chez la femme enceinte, un traitement antibiotique urgent est nécessaire ainsi qu'une surveillance rapprochée du fœtus. Une hospitalisation peut être parfois nécessaire.

Publié le 24 Décembre 2018
Auteur(s) : La Rédaction E-Santé
Source : Listériose, Institut Pasteur
Listériose, Santé Publique France