Les anesthésiants naturels
Publié le 14 Janvier 2019 à 15h24 par Joëlle Pierrard, journaliste santé

L’huile essentielle de menthe poivrée (menthe piperita)

Contre les douleurs

La menthe poivrée (menthe piperita) est “la“ plante anesthésiante de référence. Son effet froid est bien caractéristique. Et c’est parce qu’elle renferme du menthol qu’elle dispose de cette qualité. Ne la confondez pas avec la menthe nanah à l’arôme chlorophyllé qui est uniquement digestive.

Contre un mal de tête : déposer une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée au niveau des tempes mais éloignée des yeux. Laissez agir.

Pour soulager des jambes lourdes : Verser 50 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée dans une huile de jojoba (100 ml). Chaque soir et pendant un mois, massez les jambes en partant des chevilles jusqu’à l’aine. Pendant 10 mn.

Le clou de girofle

Un anesthésiant dentaire

Le clou de girofle contient de l’eugénol. Or, l’eugénol est en même temps un antiseptique et un anesthésiant. Quelques clous de girofle aident à éliminer la douleur causée par une infection dentaire, des études récentes démontrant qu’elle s’avère aussi efficace que la benzocaïne pour le soulagement de ces douleurs. Pour apaiser une douleur dentaire : Sucer 2 ou 3 clous de clous de girofle. Laissez les clous « se gonfler » de salive. Puis, les appliquer sur la zone douloureuse. Ou déposer une goutte d’huile essentielle de clou de girofle sur un coton tige et le passer sur la zone douloureuse. Très puissante et dermocaustique, l’huile essentielle de clou de girofle (ou giroflier) doit être mélangée à de l’huile de sésame en cas d’application prolongée.

La Grande Camomille (la partenelle) ou la Camomille romaine (Anthémis nobilis)

Contre les courbatures ou les maux de tête

Lors d’une grippe ou après un excès de sport, vous pouvez ressentir des courbatures. Grâce à la présence de camphre, deux Camomille pourront anesthésier ces sensations désagréables. Leur efficacité est également reconnue pour traiter les migraines.

Pour soulager les migraines : Prendre une tisane de grande Camomille ou de Camomille romaine, 3 fois par jour lors des crises, puis une à deux fois par jour durant au moins deux mois.

Contre les courbatures : Ecraser quelques grammes de Camomille romaine au mortier. Ajouter une cuillère à soupe de miel. Ingérer une cuillère de ce mélange toutes les 4 heures jusqu’à disparition des courbatures.

Pour calmer un herpès ou des démangeaisons cutanées : Hachez une poignée de plantes sèches, imbibez-les lentement avec un peu d’eau bouillante, Remuez pour obtenir une pâte. Appliquez la pâte sur une compresse et posez-la à l’endroit désiré Maintenez le cataplasme à l’aide d’une bande de maintien ou d’un tissu.

La reine des prés 

En cas d’arthralgie

Qu’est-ce qui caractérise la Reine des prés ? Une composition proche de l’aspirine car elle renferme de l’acide salicylique. Associée à la menthe apaisante, au cassis anti-inflammatoire et au frêne diurétique, elle améliore le terrain des arthritiques. Mais ce traitement de fond peut aussi être indiquée pour les douleurs articulaires d’une grippe, du chikungunya ou de la maladie de Lyme.

Une tisane en traitement de fond 

Mélanger 30 g de sommités fleuries de Reine des près, 30 g de feuilles de menthe poivrée, 30 g de feuilles de cassis et 30 g de feuilles de frêne.Prévoir une cuillerée à café du mélange par tasse d'eau bouillante. Infuser 10 mn. Prendre 3 ou 4 tasses par jour.

Les huiles essentielles de Gaulthérie et d’Eucalyptus citronné 

Soulager localement des douleurs articulaires

Deux huiles essentielles peuvent soulager des douleurs musculaires ou articulaires. Et c’est encore grâce à leurs composants qu’elles sont si actives et notamment le salicylate de méthyle. Il s’agit de l’huile essentielle de Gaulthérie et de l’huile essentielle d’Eucalyptus citronnée. Mélangées dans une huile végétale avec les huiles essentielles de menthe poivrée et de lavande, elles composent une huile de massage efficace.

Une huile de massage contre les douleurs articulaires : Mélanger 20 gouttes d’huile essentielle de Gaulthérie avec 20 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus citronnée, 10 gouttes d’huile essentielle de Menthe poivrée et 10 gouttes d’huile essentielle de Lavande dans 100 ml d’huile végétale de Jojoba. Chaque soir et chaque matin, massez la zone douloureuse avec cette huile.

L’huile essentielle de Lavande aspic

Pour anesthésier les piqûres d’insectes

Tout le monde connaît l’huile essentielle de lavande vraie. Mais sa petite sœur la lavande aspic est bien particulière car sa richesse en camphre lui attribue des propriétés anesthésiantes après une piqûre d’insecte. Méfiance cependant si vous êtes allergiques au camphre.

Après une piqûre d’insecte : Déposer une goutte d’huile essentielle de Lavande aspic sur la zone sensibilisée. Pour un usage prolongé, l’associer avec une huile végétale.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

La rédaction vous recommande sur Amazon :