Les 8 symptômes qui peuvent révéler un problème de thyroïde

Publié le 06 Février 2018 par
Validé par : Dr Jacques Amselem, Médecin généraliste
De nombreux Français souffrent d’un dérèglement de la thyroïde. C’est souvent un symptôme précis qui pousse les patients à consulter leur médecin. Le Dr Jacques Amselem, médecin généraliste, rappelle les signes qui doivent alerter.
PUB
© Istock

La thyroïde, c’est quoi ?

La thyroïde est une glande à la forme d’un papillon,  située à la base du cou,  qui produit des hormones nécessaires à la régulation de l’ensemble du corps. Un dysfonctionnement peut causer de nombreux désagréments sur la santé générale. Ainsi, quand la glande thyroïde produit trop d’hormones il s’agit d’une hyperthyroïdie, souvent associée à  la maladie auto-immune de Basedow.

PUB

A l’inverse, quand la glande se met au ralenti, le patient souffre d’une hypothyroïdie. Souvent, alertés par certains signes, les patients consultent leur médecin généraliste. Celui-ci prescrira alors, suivant les cas, un bilan sanguin avec dosage des hormones thyroïdiennes, une échographie ou une scintigraphie. 

PUB

Une grande fatigue, signe d’hypothyroïdie

Une fatigue générale est souvent le premier signe d’une hypothyroïdie. En effet, le manque d’hormones fait alors fonctionner le corps au ralenti. Le patient souffre alors de troubles du sommeil et d’une fatigue musculaire. Cette  fatigue s’accompagne également de troubles de la concentration et de la mémoire.

Des fluctuations de poids

Un dérèglement de la thyroïde entraine souvent des fluctuations de poids. Dans le cas d’une hyperthyroïdie, les patients constatent souvent une perte de poids alors qu’ils mangent normalement. A l’inverse, ceux qui souffrent d’une hypothyroïdie évoquent souvent une prise de poids,  alors qu’ils ne mangent pas davantage.

Des troubles de la régulation de la température 

La thyroïde contrôle également la température corporelle. L’hypothyroïdie se manifeste par une frilosité et par une température plus basse sur les extrémités (orteils, nez, etc). 

A l'inverse, les hyperthyroidiens ont souvent trop chaud, transpirent au moindre effort et se plaignent d'avoir les mains moites. 

La rédaction vous recommande sur Amazon :