La première contraception masculine par injection bientôt disponible

Des chercheurs indiens ont mis au point un contraceptif masculin qui s’injecte dans le pénis. S’il obtient le feu vert des autorités concernées, les hommes pourraient utiliser ce produit - dont l’effet dure 13 ans - d’ici 6 mois en Inde.
© Istock

Une seule injection contraceptive dans le pénis, et vous bénéficiez de 13 ans de tranquillité... voilà la promesse des chercheurs de l’Indian Council of Medical Research (ICMR) qui ont mis au point ce traitement contraceptif masculin.

Contraception masculine par injection : comment ça marche ?

Cette nouvelle contraception masculine consiste à injecter un polymère dans le canal déférent, conduit qui permet aux spermatozoïdes de sortir de chacun des testicules. Ce gel empêche ainsi leur déplacement vers un ovule.

La piqûre sera réalisée sous anesthésie locale par un.e professionnel.le de la santé. Les chercheurs assurent que le produit sera ensuite efficace pendant 13 ans.

Ainsi, le nouveau traitement dédié aux personnes qui n’ont pas de projet d’enfants à court terme, pourrait servir d’alternative à la vasectomie. Cette méthode de stérilisation masculine qui consiste à couper les canaux déférents, rebute, en effet, encore beaucoup d’hommes en France.


Injection contraceptive masculine : une mise sur le marché d’ici 6 mois

Le docteur R. S. Sharma, chercheur senior à l’Indian Council of Medical Research (ICMR) responsable de la recherche a expliqué au Hindustan Times, “Le produit est prêt, nous attendons seulement les approbations réglementaires auprès des autorités [indiennes]. Les essais sont terminés, y compris la phase 3 des essais cliniques prolongés, pour lesquels 303 candidats ont été recrutés, avec un taux de succès de 97,3% et aucun effet secondaire rapporté. Le produit peut sans crainte être nommé le premier contraceptif pour homme au monde”.

Interrogé sur la mise sur le marché possible, le Drug Controller General of India (DCGI - Contrôleur général des médicaments de l’Inde) a confié que le feu vert pourrait être donné d’ici 6 ou 7 mois, si le produit répond aux conditions demandées.

Vasectomie : comment ça se passe ?

La vasectomie consiste à ligaturer les canaux déférents présents dans les pénis des hommes et ainsi empêcher le cheminement des spermatozoïdes vers l’éjaculat. Pendant l'intervention, les conduits  sont sortis hors du scrotum puis coupés ou bloqués. L'opération ne dure une quinzaine de minutes et se réalise sous anesthésie locale.

La vasectomie n'empêche pas l’éjaculation car les spermatozoïdes ne représentent en moyenne que 2 à 3% de son volume. Efficace dans 99.9 % des cas, la méthode est définitive. Par ailleurs, les complications postopératoires sont rares (moins de 5% des interventions).

Les vasectomies explosent en France

En France, la vasectomie est ouverte à tous les hommes majeurs ayant ont reçu une information complète et claire de la part d'un.e professionnel.le de santé depuis 2001. Les Français sont encore peu nombreux à opter pour cette méthode de contraception par rapport à leurs homologues de Grande-Bretagne : moins de 1% des hommes de l’Hexagone contre près de 2 Britanniques sur 10.

Toutefois, on observe une tendance à la hausse en France ces dernières années. 9240 hommes ont eu recours à une vasectomie en 2018 contre 1.880 en 2010. Cela représente une augmentation 491% sur cette période.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.