Contraception masculine : les alternatives au préservatif

© Istock
Le moyen le plus répandu de contraception masculine est le préservatif. Cette méthode contraceptive est efficace et pratique. Il n'existe pas de pilule pour homme. Cependant, découvrez des alternatives au préservatif pour la contraception masculine.
PUB

L'injection d'hormones, une méthode alternative au préservatif

L'injection d'hormones est une méthode de contraception masculine alternative au préservatif. Elle consiste à faire des injections de testostérone de façon hebdomadaire. Il faut ensuite attendre jusqu'à 3 mois pour que la production de spermatozoïdes s'arrête. Cependant, cette méthode contraceptive est limitée dans le temps, c'est-à-dire qu'elle ne doit pas perdurer plus de dix-huit mois. Par ailleurs, elle est réservée aux hommes de 25 à 45 ans n'ayant pas d'antécédents médicaux contradictoires avec cette méthode, tels que des cancers, des maladies cardio-vasculaires, des troubles hépatiques, ou des problèmes psychiatriques.

PUB
PUB

La vasectomie, une méthode de stérilisation alternative au préservatif

La vasectomie est une autre méthode de contraception alternative au préservatif masculin. Cependant, il s'agit d'une stérilisation qui n'est pas toujours réversible. La vasectomie consiste à effectuer une opération au niveau des canaux transportant les spermatozoïdes. Comme cette méthode n'est pas forcément réversible, certains hommes décident de faire congeler du sperme avant l'opération. La vasectomie n'est donc pas conseillée aux hommes souhaitant avoir des enfants.

Publié par La Rédaction E-Santé le Jeudi 06 Septembre 2018 : 18h00