Koh-Lanta : l’ancien candidat Nicolas Roy est décédé d’un cancer

Triste nouvelle. Koh Lanta est en deuil. Nicolas Roy, finaliste de l’émission Koh-Lanta en 2002 et participant de la version All Stars en 2012, a perdu son combat contre le cancer de la mâchoire.

L’ancien finaliste de la saison 2 de Koh Lanta, Nicolas Roy, est mort ce mardi 25 février à l'âge de 48 ans. L’emblématique candidat a été emporté par le cancer de la mâchoire qu’il combattait depuis deux ans.

Son état s’est aggravé brutalement

Nicolas Roy, qui avait révélé être atteint d’un cancer en novembre dernier, avait dû être hospitalisé en janvier. Il avait finalement été autorisé à retourner chez lui auprès des siens, mais le mal a malheureusement progressé. Son père a confié à Ouest-France “Son état s’était aggravé brutalement hier (NDLR : lundi 24 février) et il est décédé ce matin (mardi 25) à l’hôpital de Faye-l’Abbesse”.

Koh-Lanta pleure un aventurier charismatique

Denis Brogniart qui présente une nouvelle édition du jeu sur TF1 depuis le 21 février, a rendu hommage à Nicolas Roy “Immense tristesse en apprenant le décès de Nicolas, aventurier charismatique de Koh Lanta. Il s’est battu de toutes ses forces contre ce putain de cancer. Je garde le souvenir d’un homme droit, drôle et attachant. Je pense à Aurélie sa femme et à ses 2 enfants”, a-t-il publié sur Twitter.


Amel Fatnassi qui avait remporté la saison 2, rend hommage à son ex-adversaire. Elle écrit sur Twitter “Mon cher Nicolas, mon finaliste, mon stratège préféré. C’est avec une énorme tristesse que je te dis au revoir. Ton humour, tes messages, ta hargne et ta gentillesse vont tellement me manquer”.

Maud Garnier, qui avait aussi participé à la deuxième saison de l'émission et avait ensuite retrouvé le candidat lors de "La Revanche des Héros", pleure son “Kohpain”. Elle lui rend hommage sur les réseaux sociaux “Nicolas, au-delà d’être un joueur exceptionnel et pionnier en matière de jeu, ton indéfectible sens de l’humour va terriblement me manquer. Tu t’es battu jusqu’au bout avec tant de classe... Adieu Kohpain”. 



De nombreux candidats du jeu saluent la mémoire de l’aventurier dont Teheiura (actuellement dans Koh-Lanta 2020 : l'Île des héros).



Cancer de la mâchoire : qu’est-ce que c’est ?

Le cancer de la mâchoire fait partie des cancers des voies aérodigestives supérieures (VADS). C’est-à-dire toutes des tumeurs de la partie haute des organes respiratoires et/ou digestifs (fosses nasales, sinus, bouche, pharynx et larynx). 

Cette pathologie de la mandibule prend plusieurs formes : 

  • l'ostéosarcome se développe à partir des cellules osseuses de la mâchoire. La maladie touche principalement des personnes âgées de 30 à 40 ans ;
  • le chondrosarcome prolifère à partir des cellules du cartilage. Les patients sont principalement des hommes et âgés entre 40 et 60 ans ;
  • le fibrosarcome. Cette tumeur touche surtout des personnes de plus de 40 ans ;
  • les sarcomes et carcinomes odontogéniques sont des tumeurs rares d’origine dentaire.

Comment prévenir le cancer de la mâchoire ?

Les facteurs de risques des cancers des VADS sont le tabac, l’alcool ainsi que les irritations chroniques liées à des prothèses dentaires. Pour les prévenir , plusieurs recommandations sont à prendre en compte :

Ne pas fumer

Il est ainsi conseillé de ne pas fumer. Cette consigne concerne tous les types de tabac : les cigarettes, les cigares, les cigarillos que les narguilés… 

Limiter la consommation d’alcool

Il est préférable aussi de diminuer ou arrêter l’alcool, d’autant plus si on est fumeur puisque la boisson renforce l’effet du tabagisme. 

Les professionnels de la santé indiquent qu’il est recommandé de ne pas dépasser deux verres de vin de 10 cl par jour pour les femmes et trois verres (équivalant à trois unités d’alcool) pour les hommes.

L’Assurance-maladie précise sur son site : “il a été démontré que le risque de développer un cancer des voies aérodigestives supérieures diminue après 10 ans d'arrêt de la consommation d'alcool et qu'après 20 ans, il ne diffère plus significativement de celui des personnes qui n'ont jamais bu.”

Avoir un bon suivi dentaire

Plus le cancer est pris en charge tôt, plus les chances de survie son importante. Il est donc important de consulter son dentiste une fois par an, même lorsqu’on ne ressent aucun trouble. Le professionnel pourra pendant cette visite détecter d'éventuelles lésions précancéreuses, difficiles à repérer soi-même car, elles ne sont pas toutes douloureuses.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.