KLM demande à une passagère allaitant son bébé de se couvrir

Publié le 23 Juillet 2019 à 13h01 par Sophie Raffin, journaliste santé
La compagnie aérienne néerlandaise KLM fait face à de nombreuses critiques sur les réseaux sociaux après avoir demandé à une maman de se couvrir pendant qu'elle allaitait son bébé.
© Istock

Partir avec bébé peut être très stressant. Et une fois arrivée dans l'avion, les difficultés peuvent continuer comme Shelby Angel l'a remarqué lors de son vol KLM San Francisco – Amsterdam en juin dernier.

Alors qu'elle allaitait sa fille d'un an pour la calmer avant le décollage, une hôtesse de l'air s'est approchée et lui a tendu une couverture afin qu'elle se couvre. Elle explique dans un message posté le 14 juillet 2019 sur la page de la compagnie-sœur d'Air France "Elle m’a dit (et je cite) : Si vous voulez continuer à allaiter, vous devez vous couvrir". Elle lui a alors expliqué que sa fille ne supporterait pas d'être couverte pendant qu'elle buvait "Elle m'a alors prévenu que si quelqu'un se plaignait, cela serait mon problème à gérer" raconte la cliente mécontente. La jeune maman qui avait déjà pris l'avion avec son bébé et n'avait jamais rencontré de difficultés jusqu'à présent ajoute "je me suis sentie extrêmement mal à l’aise et pas respectée".

KLM ne veut pas offenser les passagers de "cultures différentes"

Après le vol, elle s'est plainte sans succès auprès du transporteur néerlandais. Même face aux critiques des internautes après la publication du message de la maman, il maintient sa position sur cette politique. L'entreprise a expliqué sur Twitter "Pour s'assurer que tous nos passagers de tous horizons se sentent à l'aise à bord, nous pouvons demander aux mères allaitant leur bébé de se couvrir, au cas où d'autres passagers seraient offensés".

Dans un communiqué de presse officiel, la compagnie a assuré qu’allaiter n'était pas interdit à bord et que les mamans n'étaient pas obligées de se couvrir. "Nous ne voulons absolument pas que les mamans de nos plus jeunes passagers se sentent jugées au sujet la chose la plus naturelle du monde. C'est pourquoi nos équipages cabines peuvent suggérer à la maman des options pour assurer leur intimité pendant qu'elles nourrissent leur bébé".

Cet argument a peu convaincu les internautes. L'un d'eux demande sur le compte Twitter du transporteur "Est-ce qu'il est demandé aux passagers moralisateurs de se couvrir, si leur réaction offense les mères qui allaitent ?". Une autre ajoute "l'allaitement peut être déjà assez dur comme ça, sans avoir à se sentir non-supportée et discriminée pour cela. Des politiques comme la vôtre peuvent avoir de réelles et nocives conséquences sur les mamans et les bébés". Une autre pragmatique "je suis offensée par les enfants qui pleurent dans les avions. Je préfère être près d'une femme qui allaite son bébé que d'un enfant qui hurle car il a faim ou car ses oreilles lui font mal. Je suis offensée par la petite taille des sièges. Est-ce que cela signifie que le passager à côté de moins doit partir afin que j'aie plus de place ? Malheureusement, non. Mettons en perspective ici".

Allaitement et compagnie aérienne une relation compliquée

Bien que toutes les compagnies aériennes assurent être "family-friendly", plusieurs passagères allaitant leur bébé ont rencontré des problèmes sur des vols par le passé. United Airlines avait été, pour sa part, sous le feu des critiques en 2015 pour des faits similaires à ceux survenus sur le San Francisco – Amsterdam de KLM de juin dernier. American Airlines s'était excusée l'année dernière auprès d'une passagère car un membre d'équipage l'a empêchée d'embarquer avec son sac tire-lait.

Le bad buzz de la compagnie néerlandaise a conduit plusieurs passagers à interroger ses concurrentes sur leur propre politique en matière d'allaitement. Delta Air Lines,  EasyJet et British Airways - entre autres - ont confirmé que les mamans pouvaient allaiter comme elles souhaitaient pendant leur vol.

Bien que partenaire de KLM, Air France, pour sa part, n'a pas mis en place de politique particulière concernant l'allaitement sur ses vols. Elle n'a ainsi pas d'objection à cette pratique à bord et ne demande pas aux mamans de se couvrir pendant qu'elles nourrissent leur bébé.

Alors que KLM faisait face aux critiques l'ONu et l'UNICEF ont rappelé les bienfaits de l'allaitement pour les enfants et les difficultés rencontrées par les mamans.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Message Facebook postée par Shelby Angel sur la page de KLM le 14 juillet 2019