Allaitement : trop de lait, pas assez, comment gérer ?

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Lundi 03 Novembre 2014 : 08h00
Mis à jour le Lundi 03 Novembre 2014 : 10h17

Si l’allaitement est reconnu comme la meilleure des solutions pour les bébés et les mamans, il n’est pas toujours facile à mettre en place.

Angoisse numéro 1 : comment savoir si le lait produit est suffisant pour le bébé ?

PUB

Trop de lait ou pas assez de lait : comment repérer les problèmes

Par définition, dans l’allaitement maternel il n’est pas possible de mesurer la quantité de lait qui est absorbé par le bébé.

Pour en avoir une idée, on peut peser le bébé avant et après la tétée, mais c’est une méthode approximative.

Le plus important, en réalité, est de vérifier l’état du bébé lui-même, et de la mère :

  • Prend-il du poids (200g par semaine environ) ?

  • Les couches sont-elles pleines de selles et d’urines ?
  • Est-il satisfait après la tétée, et capable de se passer de sa mère pendant un certain temps s’il a été nourri ?

  • La maman a-t-elle mal aux seins pendant ou après la tétée ?

  • Y a-t-il des problèmes d’engorgement ?

Si ces signaux d’alarme sont présents, on peut penser à un manque de lait… ou à un excès !

PUB
PUB

Que faire s’il n’y a pas assez de lait ?

Un bébé qui n’a pas assez de lait est souvent râleur, surtout juste après la tétée.

Il ne prend pas le poids auquel on s’attend, et surtout, ses couches ne sont pas bien pleines et lourdes quand on le change.

Le plus important est de trouver la cause du problème.

Si la maman a mal aux seins pendant ou après la tétée :

On va s’orienter vers une possible mauvaise position du bébé (sa bouche, ses lèvres, son palais…), qui l’empêche de bien téter. Conséquence : il reçoit trop peu de lait, et en plus la mère n’est pas assez stimulée. La production de lait va donc diminuer petit à petit.

Quelle solution ?

On va bien sûr corriger la position du bébé, et ensuite tout devrait se mettre en place naturellement ! Une consultation auprès d’une consultante en lactation suffit souvent à régler le problème.

Si tout va bien pour la maman :

Peut-être que le bébé ne fait pas assez d’efforts pour téter une fois que la phase de début, où le lait sort vigoureusement et envahit toute sa bouche, est terminée. Ou peut-être que la production de lait de la mère n’est pas suffisante parce que les seins ne sont pas suffisamment sollicités.

Quelle solution ?

La réponse passe par une stimulation à la fois des seins et du bébé. On va donc comprimer le sein pendant la tétée pour encourager le bébé en augmentant la quantité de lait qui arrive jusqu’à lui, et changer de sein plusieurs fois au cours de la tétée. La mère peut aussi prendre des produits qui stimulent la production de lait. On en trouve facilement en pharmacie, mais certains aliments peuvent aussi jouer le même rôle : fenouil, tisane de fenouil et de fenugrec, etc. Attention, ces produits sont à utiliser à court terme, juste le temps que la production de lait rejoigne les besoins du bébé. Les prendre pendant tout l'allaitement risque de déclencher une production excessive...

Il peut arriver qu’une femme ne produise pas assez de lait pour nourrir son bébé, mais c’est extrêmement rare. Dans la très grande majorité des cas on peut trouver des solutions.

Et si ce n’est pas le cas, l’allaitement mixte (biberon + sein) est toujours possible pour ne pas renoncer à l’allaitement maternel tout en assurant une bonne prise de poids du bébé…

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Lundi 03 Novembre 2014 : 08h00
Mis à jour le Lundi 03 Novembre 2014 : 10h17
Source : Christel Jouret, sage-femme en hospitalier et en libéral, consultante en lactation IBCLC.
PUB
PUB
A lire aussi
L'allaitement maternel, un choix personnelPublié le 05/07/2002 - 00h00

Le lait est le premier aliment qui permet au bébé de faire face aux énormes besoins de son organisme au cours des premières années de vie. Le lait maternel est spontanément adapté à ces besoins car sa composition tient compte des particularités du nourrisson et de l'immaturité de son...

Allaitement : tous les problèmes… et leurs solutions !Publié le 20/09/2013 - 14h00

L’allaitement fait maintenant l’unanimité chez les pédiatres : c’est la meilleure des alimentations pour les bébés, jusqu’à six mois au moins. Mais pour les mères, cette solution « naturelle » n’est pas toujours évidente...

Allaitement : avantages et inconvénients, parlons vrai !Publié le 24/05/2012 - 08h16

L'allaitement est conseillé par tous les pédiatres, à l'unanimité.Pourtant en Belgique, seules 67% des mères allaitent à la naissance, et la proportion diminue très rapidement quand l'enfant grandit.En effet, et contrairement à ce que beaucoup répètent, allaiter n'a rien d'évident.

12 idées reçues sur l'allaitement : vraies ou fausses ?Publié le 01/06/2004 - 00h00

L'allaitement maternel est de loin le meilleur moyen de nourrir son bébé. Les bénéfices qu'il apporte sont considérables tant pour l'enfant que pour la mère. Malheureusement, il est de plus en plus rarement choisi par les femmes. Il est important de les encourager en leur apportant information...

Plus d'articles