Insuffisance respiratoire : 9 signes à repérer

L’insuffisance respiratoire se caractérise par une mauvaise oxygénation du sang. Cette pathologie pulmonaire peut avoir de lourdes conséquences sur l’organisme si elle n’est pas prise en charge. Quels sont les signes qui doivent alerter ?
Insuffisance respiratoire : 9 signes a reperer

L’insuffisance respiratoire résulte d’une incapacité de l’appareil respiratoire à maintenir les gaz respiratoires contenus dans le sang (le dioxygène O₂ et le dioxyde de carbone CO₂) au niveau nécessaire pour assurer le bon fonctionnement de l’organisme. Elle peut prendre plusieurs formes : 

  • L’insuffisance respiratoire aiguë : il s’agit d’une urgence médicale absolue. La baisse d’oxygénation est soudaine et importante. Si elle n’est pas prise en charge, elle peut entraîner la mort du malade.
  • L’insuffisance respiratoire chronique : elle est provoquée par une défaillance durable du système respiratoire plus ou moins sévère. Elle est généralement progressive. On distingue deux formes : obstructive (diminution des débits ventilatoires en raison d’une obstruction des bronches) et restrictive (baisse des volumes respiratoires en raison d’une baisse des capacités pulmonaires).

Insuffisance respiratoire : les maladies en cause 

Ce trouble pulmonaire qui rend la respiration difficile, peut avoir plusieurs origines. Elles varient entre autres en fonction du type d’insuffisance respiratoire dont souffre le patient. 

S’il s’agit d’une insuffisance respiratoire aiguë, elle peut être provoquée par :

  • des maladies aiguës du poumon : pneumopathies infectieuses ou non ;
  • une crise d'asthme sévère ;
  • des hémorragiques au niveau de l’appareil respiratoire ;
  • une pathologie aiguë des vaisseaux comme l’embolie pulmonaire ;
  • des œdèmes pulmonaires (altitude, effort extrême…) ;
  • des causes auto-immunes inflammatoires (lupus, myosites, certaines polyarthrites...) ;
  • des causes environnementales et/ou médicamenteuses ;
  • des causes professionnelles : maladie dite du poumon de fermier (exposition à la poussière de foin) ou des éleveurs d'oiseaux (exposition aux plumes et déjections d'oiseaux) ;
  • des accidents allergiques sévères : choc anaphylactique provoquant des œdèmes pulmonaires.

S’il s’agit d’une Insuffisance respiratoire chronique, elle peut provenir de :

  • une bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) : elle est le plus souvent liée au tabagisme ;
  • les maladies neuromusculaires comme la myopathie de Duchenne, la mucoviscidose ou la sclérose latérale amyotrophique ;
  • une fibrose ;
  • un asthme qui s’aggrave ;
  • un syndrome d'obésité hypoventilation : les personnes ayant un indice de masse corporelle (IMC) qui dépasse 35 ont plus de risque d'en souffrir ;
  • une chirurgie pulmonaire (retrait d’un poumon…) ;
  • une inhalation de produits toxiques.

On vous détaille les symptômes qui révèlent une insuffisance cardiaque dans notre diaporama.

Une gêne respiratoire

1/9
Insuffisance respiratoire : 9 signes à repérer

Une gêne respiratoire, aussi appelée dyspnée, est le principal signe d'une insuffisance respiratoire.

Coloration bleutée des ongles et des lèvres

2/9
Insuffisance respiratoire : 9 signes à repérer

À cause de la mauvaise oxygénation du sang, la peau peut prendre une couleur bleutée. Ce trouble est surtout visible au niveau des ongles et des lèvres.

Un essouflement

3/9
Insuffisance respiratoire : 9 signes à repérer

Être essoufflé en effectuant des activités qui demandent peu d'efforts, doit alerté

Une déformation des ongles

4/9
Insuffisance respiratoire : 9 signes à repérer

Les personnes qui souffrent d'une insuffisance respiratoire depuis une longue période, peuvent présenter un  hippocratisme digital. Il s'agit déformation des ongles dont la surface devient sphérique. 

Des troubles de la vigilance

5/9
Insuffisance respiratoire : 9 signes à repérer  

Une confusion

6/9
Insuffisance respiratoire : 9 signes à repérer  

Une fatigue chronique

7/9
Insuffisance respiratoire : 9 signes à repérer

Une fatigue récurrente, même au repos, peut être un signe d'une mauvaise oxygénation du sang.

Des œdèmes des jambes

8/9
Insuffisance respiratoire : 9 signes à repérer

Des œdèmes des jambes doivent inciter à consulter, car ils peuvent indiquer une insuffisance respiratoire.

Une prise ou une perte de poids inexpliquée

9/9
Insuffisance respiratoire : 9 signes à repérer  
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :