Quand, comment et pourquoi mesurer son souffle ?

Tous les deux ans, la Société de pneumologie de langue française (Splf) organise la fête du souffle.

Elle se déroule cette année pendant 3 jours, du 25 au 27 septembre 2014, l’occasion de faire tester son souffle !

PUB

Pourquoi tester son souffle ?

Les maladies respiratoires évoluent lentement et elles restent silencieuses pendant des années.

Or plus elles sont détectées tôt, bien avant le stade de l’insuffisance respiratoire, plus on peut agir efficacement.

Avantage : le dépistage des maladies respiratoires est simple. Il repose sur une mesure du souffle.

Durant 3 jours, les pneumologues et leurs partenaires invitent le grand public à tester son souffle gratuitement.

PUB
PUB

Pour connaître le lieu le plus proche de chez vous, consultez la carte interactive sur le site dédié à la Fête du souffle : http://fetedusouffle.com/

Quels sont les symptômes et les facteurs de risque qui doivent amener à faire mesurer son souffle ?

Certains individus sont plus à risque que d’autres de développer une maladie respiratoire.

Il s’agit des personnes de plus de 40 ans, des fumeurs avec une ancienneté tabagique de plus de 10 ans, des personnes ayant déjà eu une maladie du poumon, des travailleurs exposés aux poussières ou en contact avec des substances toxiques.

Certains signes évoquant une maladie respiratoire chronique doivent aussi amener plus particulièrement à faire tester son souffle :

  • Vous vous essoufflez rapidement en montant les escaliers.
  • Vous avez l’impression de manquer d’oxygène par moment.
  • Vous constatez une perte d’endurance lors de vos activités sportives.
  • Vous toussez régulièrement.
  • Vous crachez du mucus.

Pour en savoir plus : http://fetedusouffle.com/evenement-2014/

Publié par Rédaction E-sante.fr le Jeudi 25 Septembre 2014 : 18h06
Mis à jour le Mercredi 01 Octobre 2014 : 12h55
Source : La fête du souffle 2014, http://fetedusouffle.com/.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés