L'hypnose pour se pacifier...

Première consultation

Lors de la première consultation, son poids est de 94 kg pour 1,60 m soit un index de masse corporelle de 34 kg/m². Elle a atteint un stade d'obésité modérée avec un retentissement sur sa santé sous forme d'une hypertension artérielle et de problèmes d'arthrose du genou, de lombalgies et de cervicalgies.Elle n'a pas de tendances compulsives, ni de grignotages.À l'issue du premier entretien, je lui propose de démarrer le contrôle diététique sur une base de menus hypocaloriques calibrés à 1500 kcal. Je lui propose également de travailler en hypnose étant donnée son histoire personnelle qui n'est finalement depuis plus de 10 ans qu'une succession de situations émotionnelles difficiles. Je pense également à ses problèmes de lombalgies et de cervicalgies Tout ce qu'elle a dû porter depuis tout ce tempsJe la revois au bout d'un mois pour une séance de découverte du fonctionnement hypnotique autour d'une balade en forêt. Elle entre assez facilement en hypnose et a une légère lévitation de la main gauche.Je l'encourage à « s'entraîner » tous les jours à se mettre en autohypnose selon les indications que je lui donne.Je ne la revois qu'au bout de 3 mois. Elle a perdu 8 kg et son poids est de 86 kg. Elle me signale bien contrôler la diététique mais ressent des angoisses, en particulier quand elle essaie de se mettre en hypnose. J'oriente la séance sur ce problème et les sensations qu'elle éprouve au moment où elle est angoissée. Après quelques difficultés, elle parvient à retrouver un moment où elle se sent « angoissée ». Je lui propose alors de retrouver une autre période dans sa vie où elle a ressenti quelque chose de similaire, peut-être même pour la première fois. Elle se retrouve alors avec sa mère qui perd la tête. Elle se sent coupable d'avoir dû la placer, « l'interner, me dit-elle ». Je lui suggère alors de retrouver un moment avec sa mère avant qu'elle n'ait ses problèmes de santé. Elle fait alors une deuxième régression partielle en âge, où elle se retrouve dans la maison de sa mère. Je lui suggère de dire mentalement à sa maman tout ce qu'elle aurait voulu lui dire et qu'elle n'a pas pu.

Et que lorsque ce travail sera fait, de retourner, si elle le souhaite, faire une petite balade en forêt.La séance se termine. Mme X Catherine est détendue. Elle me dit avoir fait sa balade en forêt accompagnée de sa mère.Je la félicite de tout le travail effectué.Je la revois un mois après, elle n'a plus d'angoisses. Elle se sent bien. Elle a perdu à nouveau 1 kg et son poids est de 85 kg soit 9 kg perdus en 4 mois. Je la félicite à nouveau de tout ce changement. Nous réajustons la diététique. Je l'ai revue au bout de 3 mois. Elle a perdu 13 kg et va très bien.Chez Mme X Catherine, l'hypnose nous permet de faire un traitement de fond car sa prise de poids comme ses problèmes de cervicalgies et de lombalgies résultent en grande partie de « tout ce qu'elle a dû porter sur ses épaules » comme elle le dit si bien. Pour porter, il faut être «fort », il faut être « costaud »... Le travail en hypnose lui permet de réellement se soulager de tous ses poids. Elle pense ne plus devoir porter son frère et sa mère Ceci est vrai d'une façon consciente car « matériellement » elle ne doit plus les porter comme avant mais ceci n'est pas vrai inconsciemment car elle garde une culpabilité d'avoir dû placer sa mèreDans cette situation, l'hypnose a permis de travailler ce sentiment de culpabilité à un niveau « inconscient » et ainsi mettre en place des solutions qui lui ont permis de « se pacifier » réellement. La perte de poids est liée au fait qu'elle contrôle bien sa diététique mais le travail en hypnose lui permettra de pouvoir se libérer de sa carapace et de ne pas reprendre le poids perdu* Le Dr Dominique Boute est médecin nutritionniste, responsable du sitewww.monregimeperso.fr et pratique l'hypnose au Centre Hypnose et Psychosomatique à Paris (8 Avenue Victor Hugo 75016 Paris Tel 01 45 00 46 10). Pour toute information, vous pouvez retrouver le Dr Boute sur son blog :www.corps-et-sante.typepad.fr

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :