Hypercholestérolémie : à partir de quel taux le cholestérol est-il dangereux ?

Publié par La Rédaction E-Santé le Dimanche 12 Août 2018 : 10h31
L’hypercholestérolémie correspond littéralement à un taux de cholestérol trop élevé dans le sang. Mais qu’est-ce que le cholestérol et à partir de quel taux le cholestérol devient-il dangereux pour la santé ?
© Istock
PUB

Le cholestérol : définition

Le cholestérol correspond à un ensemble de corps gras essentiels au bon fonctionnement de notre organisme. Il entre dans la composition et le maintien de la structure des membranes de cellules du corps. Il participe aussi à la synthèse de certaines hormones. La majorité du cholestérol est produite par le foie et le reste provient de notre alimentation. Les lipoprotéines HLD, connues sous le nom de « bon cholestérol », ont pour rôle d’empêcher la formation de plaques d’athérome et renvoient au foie l’excès de cholestérol pour qu’il y soit éliminé. A l’inverse, les lipoprotéines LDL (le mauvais cholestérol) distribuent le cholestérol aux différents organes, favorisant ainsi les amas graisseux sur la paroi des artères. 

PUB
PUB

Hypercholestérolémie : à partir de quel taux le cholestérol devient dangereux ?

De manière générale, le taux de HDL ne peut jamais être néfaste pour la santé, car il est éliminé par le foie. En revanche, un taux trop élevé de LDL constitue un facteur de risque important dans la survenue de maladies cardiovasculaires. D’après la Fédération française de cardiologie, le taux de cholestérol total (HDL, LDL et triglycérides) doit être inférieur à 2 g/l de sang. Le taux de mauvais cholestérol, le LDL, devient dangereux pour la santé s’il dépasse 1,6 g/l. Ce chiffre peut être revu à la baisse par votre médecin en fonction de plusieurs facteurs comme l’âge, le sexe, des antécédents familiaux, un diabète, de l’hypertension…

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publié par La Rédaction E-Santé le Dimanche 12 Août 2018 : 10h31
PUB
PUB
A lire aussi
Mauvais cholestérol : les normes du LDL cholestérolPublié le 12/08/2018 - 16h01

Seule une prise de sang effectuée à jeun permet de détecter le taux de mauvais cholestérol dans le sang. Il s’agit d’un bilan lipidique qui permet de cibler la présence du cholestérol total et des triglycérides et donc d’identifier un éventuel risque cardiovasculaire. On fait le point.

Plus d'articles