L’homéopathie au secours des petits maux de l’hiver (mal de gorge, toux, nez bouché…)
Publié le 22 Octobre 2012 à 10h48 par Carolina Gelitti, journaliste | Mis à jour le 08 Février 2018 à 17h50 par Aurélie Blaize, journaliste santé
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Quelle homéopathie contre le rhume (rhinopharyngite) ?

Les virus profitent du froid et de l’humidité pour proliférer et provoquer divers symptômes typiques de la rhinopharyngite: nez qui coule, nez bouché, éternuements, fièvre modérée, toux grasse.

L’homéopathie peut nous aider à prévenir les rhinopharyngites :

  • Thymuline 7CH(une dose un jour par semaine).

    D’octobre à mars.

Et dès l’apparition des premiers symptômes du rhume :

  • Dulcamara 5CH, trois fois par jour.
  • Aconitum 5CH, trois fois par jour.
  • Gelsemium 5CH, trois fois par jour.
  • Allium cepa 5CH, trois fois par jour.
  • Chez l’enfant :

    Sérum de Yersin 7CH (une dose le matin).

  • Pour sortir d’un rhume qui traine :

    Pulsatilla 7CH (trois granules le matin) et Sufur iodatum 7CH (trois granules le soir), durant 15 jours.

Quelle homéopathie contre le mal de gorge ?

Angine ou pharyngite, les maux de gorge sont fréquents durant l’hiver et témoignent d’une agression des muqueuses.

La plupart du temps les angines sont virales et sans gravité, mais elles sont aussi parfois bactériennes avec un risque de complications. Dans cette éventualité, mieux vaut consulter en cas de pharynx rouge, de toux, de points sur les amygdales, de ganglions, de grosses amygdales blanchâtres ou rouges.

Quelle homéopathie en attendant la consultation pour angine ?

  • Angine rouge améliorée par les boissons chaudes :

    Belladona 5CH, trois granules trois fois par jour.

  • Angine rouge améliorée par les boissons froides :

    Apis 5 CH, trois granules trois fois par jour.

  • Angine blanche :

    Mercuriussolubilis 5CH, trois granules trois fois par jour.

  • Angine du côté droit :

    En alternance, Lycopodium 5CH et Mercirius protoiodatus 5CH, trois granules toutes les heures.

  • Angine du côté gauche :

    En alternance, Lachesis 5CH et Mercurius bi-iodatus 5CH, trois granules toutes les heures.

Quelle homéopathie contre la toux ?

La toux n’est pas une maladie mais un symptôme.

En cas de toux, sèche ou grasse qui persiste, mieux vaut consulter afin d’en identifier la cause.

Quelle homéopathie en attendant la consultation pour une toux ?

  • Toux sèche surtout la nuit :

    Aconitum 5 CH, trois granules trois fois par jour.

  • Quintes de toux sèche :

    Coccus cacti 5CH, trois granules trois fois par jour.

  • Toux sèche avec nez bouché :

    Sambucus 5CH, trois granules trois fois par jour.

  • Toux sèche déclenchée par l’air froid :

    Rumex crispus 5CH, trois granules trois fois par jour.

  • Toux grasse le jour et sèche la nuit :

    Pulsatilla 5CH, trois granules trois fois par jour.

  • Toux grasse avec respiration sifflante :

    Antimonium tartaricum 5CH, trois granules trois fois par jour.

Quelle homéopathie contre la grippe ?

L'homéopathie peut donner un coup de pouce en multipliant les chances d’éviter une grippe ou en facilitant le rétablissement.

Quelle homéopathie pour prévenir la grippe ?

  • Influenzinum 9CH (une dose un matin par semaine) et thymuline 9CH (une dose un autre matin dans la semaine), durant trois semaines, puis une semaine par mois d’octobre à mars.

Quelle homéopathie pour sortir d’une fatigue grippale ?

  • Pulsatilla 7CH (trois granules le matin) et Sulfur iodatum 7CH (trois granules le soir), durant deux semaines.

Quelle homéopathie contre l’enrouement (laryngite) ?

Une voie altérée, qui devient rauque, voire une aphonie, une toux sèche douloureuse, une gêne ou douleur lors de la diction ?

Il s’agit des symptômes de la laryngite, témoignant d’une agression de la muqueuse du larynx.

  • Enrouement associé à une laryngite avec toux :

    Spongia 5CH, trois granules trois fois par jour.

  • Enrouement associé à un rhume :

    Arum triphyllum 5CH, trois granules trois fois par jour.

Quelle homéopathie contre la fièvre ?

La fièvre est une réaction naturelle de l’organisme en réponse à une infection, et qui permet de mobiliser le système immunitaire.

Sauf s’il s’agit d’un enfant, il n’y a pas lieu de s’inquiéter jusqu’à 38,5°C. Au-delà, il faut consulter.

  • Fièvre subite et élevée, avec mal de tête, tête rouge, sueur et photophobie :

    Belladonna 5CH, trois granules toutes les heures, puis espacez en fonction de l’amélioration.

  • Fièvre brutale et élevée avec tête rouge et sèche (surtout après un froid sec) :

    Aconitum 5CH, trois granules toutes les heures, puis espacez en fonction de l’amélioration.

  • Fièvre peu élevée mais avec fatigue (38°C) :

    Ferrum phosphoricum 5CH, trois granules toutes les heures, puis espacez en fonction de l’amélioration.

Source : Secrets des médecines alternatives, Éditions Sélection du Reader’s Digest.