Hépatites A,B,C,D,E : l’alphabet des malheurs du foie

Les hépatites ?

On sait généralement que ce sont des maladies du foie, mais savez-vous vraiment quelles sont leurs caractéristiques propres, et comment on peut les combattre ?

Un petit rappel…

PUB

Hépatites A, B, C : des symptômes proches

Toutes les hépatites sont des inflammations du foie.

Le plus souvent, elles sont liées à une infection par un virus. Selon le virus en cause on parlera d’hépatite A, B, C, D ou E (il en existe d’autres, mais ces cinq-là sont les plus fréquents).

Toutes les inflammations du foie vont créer les mêmes symptômes :

Dès lors que le foie ne peut plus assurer ses fonctions, notamment de transformation et d’élimination de la bilirubine résultant du recyclage des globules rouges, les pigments biliaires ne sont plus produits : la bilirubine qui est un fort colorant jaune augmente dans le sang et disparaît dans les selles. D’où les symptômes suivants :

PUB
PUB
  • Un ictère, ou une jaunisse, c’est-à-dire que la peau et le blanc des yeux deviennent jaunes.
  • Des urines foncées.
  • Des selles claires.
  • Une grande fatigue.
  • Des symptômes digestifs : nausées et vomissements.
  • Des douleurs abdominales.

A savoir : dans certains cas les symptômes sont inexistants et passent inaperçus.

Mais dans leur mode de transmission, et dans les solutions que nous avons pour les combattre, les hépatites varient.

Hépatite A : transmission alimentaire

Transmission de l’hépatite A

Le virus de l’hépatite A se transmet surtout par voie alimentaire : pour l’attraper, il faut consommer de l’eau ou des aliments contaminés par les matières fécales d’une personne malade.

C’est pourquoi la maladie se retrouve beaucoup plus fréquemment dans les pays moins développés, avec manque d’eau saine et d’hygiène.

Conséquences de l’hépatite A

L’hépatite A n’est que rarement mortelle et elle disparaît de l’organisme après infection. Cependant, ses symptômes peuvent être violents.

Prévention de l’hépatite A

Un vaccin existe contre l’hépatite A. Comme elle est peu fréquente dans nos pays, il est surtout conseillé aux voyageurs, qui risquent plus d’y être exposés.

Mots-clés : Hepatite, Foie
Publié le 06 Septembre 2013 | Mis à jour le 06 Septembre 2013
Auteur(s) : Marion Garteiser, journaliste santé
Source : OMS Fact sheets
La rédaction vous recommande sur Amazon :