Grippe : des vaccins administrés par erreur à des enfants

© Adobe Stock

L’Agence du médicament rapporte des cas d’erreurs d’injection de vaccin contre la grippe à des enfants de moins de 18 ans. Explications.

PUB

Attention à la confusion entre ces deux vaccins. Dans un point d’information daté du 29 octobre 2018, L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) alerte sur des cas "d’erreurs de délivrance et d’injection du vaccin Influvac Tetra®à des enfants de moins de 18 ans". Celui-ci est en effet réservé aux adultes et ne doit pas être confondu avec Influvac® indiqué chez l’enfant entre 6 mois et 17 ans.

"Pas de surveillance médicale particulière"

Les erreurs d’administration "n’ont pas entraîné de conséquence pour la santé des patients", rassure l’ANSM dans son point d’information. L’agence précise également que si le vaccin Influvac Tetra® est administré par erreur chez un enfant de moins de 18 ans, "il n’y pas lieu de mettre en place une surveillance médicale particulière". Car même si son indication légale se limite aux adultes, ce vaccin ne représente pas de danger pour les enfants et devrait même disposer très prochainement d’une indication chez l’enfant à partir de trois ans.

Mais qu’est-ce qui différencie ces vaccins ? Cette année, pour la campagne de vaccination 2018-2019, quatre vaccins grippaux sont disponibles.

PUB
PUB
  • L’Influvac®, un vaccin trivalentc’est-à-dire contenant trois souches : deux souches de virus de la grippe type A et une souche de virus de la grippe type B. Il est indiqué chez les enfants à partir de 6 mois et adultes.
  • L’Influvac Tetra® est tétravalent (quatre souche) : deux souches de virus type A et de deux souches de virus type B. La seule différence avec l’Influvac® est donc la présence d’une deuxième souche de virus type B. Il est indiqué chez les adultes à partir de 18 ans.
  • Le VaxigripTetra® et le Fluarix Tetra®, deux autres vaccins autorisés chez les enfants à partir de six mois et chez les adultes, sont également tétravalents : ils contiennent deux souches de virus type A et deux souches de virus type B.

Des effets indésirables dans 15% des cas

Dans tous les cas, l’administration d’un vaccin peut comporter des effets secondaires, comme le rappelle l’ANSM : "Des réactions indésirables bégnines peuvent survenir à la suite de l’administration d’un vaccin anti grippal. Les réactions les plus fréquemment rapportées lors de l’administration chez les enfants et adolescents des vaccins anti grippaux sont des réactions au site d’injection à type d’érythème (rougeur superficielle de la peau, ndlr) et douleur ainsi que des fièvres (environ 15% des cas)."

La vaccination contre la grippe est à renouveler chaque année. Elle réduit le risque d’être contaminé par la grippe et de développer des complications liées à ce virus. La vaccination anti grippale est recommandée aux personnes fragilisées vis-à-vis de l’infection comme les femmes enceintes, quel que soit le stade de la grossesse, les personnes de plus de 65 ans et les personnes présentant une maladie chronique comme une maladie respiratoire, une maladie cardiovasculaire, une maladie des reins ou du foie, du diabète, une obésité ou encore des troubles de l’immunité et des maladies sanguines.

Attention à la confusion entre ces deux vaccins. Dans un point d’information daté du 29 octobre 2018, L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) alerte sur des cas «d’erreurs de délivrance et d’injection du vaccin Influvac Tetra® (Mylan) à des enfants de moins de 18 ans». Celui-ci est en effet réservé aux adultes et ne doit pas être confondu avec Influvac® indiqué chez l’enfant entre 6 mois et 17 ans.

«Pas de surveillance médicale particulière»

Les erreurs d’administration «n’ont pas entraîné de conséquence pour la santé des patients», rassure l’ANSM dans son point d’information. L’agence précise également que si le vaccin Influvac Tetra® est administré par erreur chez un enfant de moins de 18 ans, «il n’y pas lieu de mettre en place une surveillance médicale particulière». Car même si son indication se limite aux adultes, ce vaccin ne représente pas de danger pour les enfants et devrait même disposer très prochainement d’une indication chez l’enfant à partir de trois ans.

Mais qu’est-ce qui différencie ces vaccins? Cette année, pour la campagne de vaccination 2018-2019, quatre vaccins grippaux sont disponibles.

L’Influvac®, un vaccin trivalent c’est-à-dire contenant trois souches: deux souches de virus de la grippe type A et une souche de virus de la grippe type B. Il est indiqué chez les enfants à partir de 6 mois et adultes.

L’Influvac Tetra® est tétravalent (quatre souche): deux souches de virus type A et de deux souches de virus type B. La seule différence avec l’Influvac® est donc la présence d’une deuxième souche de virus type B. Il est indiqué chez les adultes à partir de 18 ans.

Le VaxigripTetra® (Sanofi Pasteur) et le Fluarix Tetra® (GSK), deux autres vaccins autorisés chez les enfants à partir de six mois et chez les adultes, sont également tétravalents: ils contiennent deux souches de virus type A et deux souches de virus type B.

Des effets indésirables dans 15% des cas

Dans tous les cas, l’administration d’un vaccin peut comporter des effets secondaires, comme le rappelle l’ANSM: «Des réactions indésirables bégnines peuvent survenir à la suite de l’administration d’un vaccin anti grippal. Les réactions les plus fréquemment rapportées lors de l’administration chez les enfants et adolescents des vaccins anti grippaux sont des réactions au site d’injection à type d’érythème (rougeur superficielle de la peau, ndlr) et douleur ainsi que des fièvres (environ 15% des cas).

La vaccination contre la grippe est à renouveler chaque année. Elle réduit le risque d’être contaminé par la grippe et de développer des complications liées à ce virus. La vaccination anti grippale est recommandée aux personnes fragilisées vis-à-vis de l’infection comme les femmes enceintes, quel que soit le stade de la grossesse, les personnes de plus de 65 ans et les personnes présentant une maladie chronique comme une maladie respiratoire, une maladie cardiovasculaire, une maladie des reins ou du foie, du diabète, une obésité ou encore des troubles de l’immunité et des maladies sanguines.

Publié par Laurène Levy, journaliste santé le Vendredi 02 Novembre 2018 : 10h54
Source : Consignes d’utilisation des vaccins anti grippaux chez les enfants : Attention à la confusion entre InfluvacTetra pour adultes et Influvac destiné aux enfants - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) Point d'Information du 29 octobre 2018 
Le vaccin contre la grippe. Vaccination Info Service, mis à jour le 28 septembre 2018. Ministère chargé de la Santé et Santé publique France. 
PUB
PUB

Contenus sponsorisés