Grippe : le vaccin Influvac Tetra à éviter chez l’enfant

© Adobe Stock

La grippe revient chaque année en France dès le mois d'octobre, tout comme la campagne de vaccination. Si plusieurs vaccins sont disponibles, un ne peut pas être administré aux enfants de moins de 18 ans. 

PUB

Vous allez vous faire vacciner contre la grippe ? Sachez que quatre vaccins peuvent vous être administrés. Parmi ceux-ci, l'Influvac Tetra®. Celui-ci ne peut pas être injecté aux enfants de moins de 18 ans, rappelle le Moniteur des pharmacies. La sécurité et l’efficacité du vaccin n’ayant pas été établies chez cette population. N'hésitez pas à jeter un oeil à l'ordonnance établie par le médecin prescripteur. Les 4 vaccins disponibles cette année sont : 

Vaccin trivalent (3 souches) : Influvac® 

PUB
PUB
  •  de 6 mois à 3 ans : 1 ou 2 demi-doses (2 s’il s’agit d’une primovaccination) à 1 mois d’intervalle et 1 dose annuelle ensuite.
  •  de 3 à 8 ans : 1 ou 2 doses (2 s’il s’agit d’une primovaccination) à 1 mois d’intervalle et 1 dose annuelle ensuite.
  •  à partir de 9 ans  : 1 dose annuelle.

- Vaccins tétravalents (4 souches) : Fluarix Tetra® et Vaxigrip Tetra®

  •  de 6 mois à 3 ans : 1 ou 2 doses (2 s’il s’agit d’une primovaccination) à 1 mois d’intervalle et 1 dose annuelle ensuite. 
    La vaccination avec les vaccins grippaux quadrivalents est effectuée avec une dose entière dès l’âge de 6 mois.
  •  de 3 à 8 ans : 1 ou 2 doses (2 s’il s’agit d’une primovaccination) à 1 mois d’intervalle et 1 dose annuelle ensuite. 
  •  à partir de 9 ans : 1 dose annuelle.

- Vaccin tétravalent (4 souches) : Influvac Tetra®

  •  à partir de 18 ans : 1 dose annuelle.

Pour rappel, les souches de virus de la grippe en circulation ne sont pas les mêmes d’une année à l’autre et la durée de protection du vaccin peut s’estomper après quelques mois. D'où le fait que la vaccination soit recommandée chaque année. La grippe se manifeste pas une toux et une fièvre importante (qui peut monter jusqu’à 40°C ), une sensation d’abattement, des douleurs musculaires, des maux de tête, de gorge, le nez congestionné. Les traitements prescrits contre la grippe ne visent donc pas à guérir mais à atténuer les symptômes et soulager la personne : antidouleurs, antipyrétiques (contre la fièvre), sirop antitussif si la toux est gênante... Il est également conseillé de bien se reposer et bien s’hydrater en attendant que l’orage passe. La grippe touche chaque année 2 à 6 millions de personnes en France.

Mots-clés : Grippe, Vaccination, Epidemie
Publié par Camille Barault, journaliste santé le Mercredi 24 Octobre 2018 : 10h48
PUB
PUB

Contenus sponsorisés