Gélules solaires : en prendre ou pas pour bien bronzer ?

Censés préparer la peau au bronzage, quel est le réel effet des complémentaires alimentaires en bêta-carotène ?

Font-ils bronzer, peut-on s’exposer davantage au soleil et protègent-ils des cancers ?

Le point sur les gélules solaires.

Publicité

Bronzage et compléments alimentaires en bêta-carotène

Le bêta-carotène est un pigment qui appartient à la famille des carotènes.

On le trouve naturellement dans nombre de végétaux très colorés, surtout jaune-orangé, comme les carottes, le melon, les poivrons, les abricots, mais aussi les légumes verts à feuilles par exemple.

Bêta-carotène : une coloration orange de la peau

De fortes doses de compléments alimentaires en bêta-carotène (à partir de 30 mg / jour) ou une consommation très importante d’aliments riches en bêta-carotène entraînent une coloration jaune/orangé de la peau que les médecins appellent « caroténodermie ». Une telle coloration n’est pas dangereuse pour la santé et se résorbe dès que la quantité de caroténoïdes absorbée diminue.

Un antioxydant contre le vieillissement de la peau

Publicité
Publicité

Le bêta-carotène, également appelé provitamine A, est un précurseur de la vitamine A qui joue un rôle d’antioxydant, c’est-à-dire qu’il aide à lutter contre la production excessive de radicaux libres responsables du vieillissement. Or les expositions au soleil sont bien connues pour accélérer le vieillissement de la peau.

Ainsi, prendre un complément alimentaire en bêta-carotène (ou adopter une alimentation riche en bêta-carotène, et donc riche en fruits et légumes colorés) pourrait accélérer la coloration de la peau et donc le bronzage, tout en protégeant la peau du vieillissement !

C’est ainsi que de nombreuses gélules solaires sont aujourd’hui proposées pour sublimer le bronzage, mais leur efficacité dans ce domaine n’a pas été formellement démontrée de façon scientifique et sans parti pris, tout comme la durée du traitement et le dosage à utiliser.

Prendre des gélules solaires avant de partir en vacances ?

En l’état actuel des connaissances, on ne peut pas conseiller ou déconseiller les gélules solaires.

Ce qui est sûr, c’est qu’une cure de bêta-carotène, même 15 jours avant l’exposition, pendant et après, ne dispense pas d’appliquer toutes les deux heures une crème solaire d’indice protecteur élevé, ni n’autorise de s’exposer plus longtemps ou aux heures les plus chaudes de la journée.

Autrement dit, avec ou sans bêta-carotène, les grandes règles de prévention des cancers cutanés et du vieillissement accéléré de la peau s’imposent.

Enfin, si vous souhaitez acheter des gélules solaires, il ne faut pas dépasser la dose journalière recommandée par le fabricant. À noter également que ces compléments alimentaires sont contre-indiqués chez les enfants, les femmes enceintes ou qui allaitent.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 07 Juillet 2014 : 09h42
Mis à jour le Jeudi 28 Janvier 2016 : 18h13
Source : Inserm, Journal of the National Cancer Institute, 97 (18) : 1.338-44, 21 septembre 2005. EFSA, « Panel on Food Additives and Nutrient Sources added to Food. Statement on the safety of beta-carotene use in heavy smokers ». EFSA Journal, 10 (12) : 2953, 2012.