Diabète et sucre : le lien, c’est le fructose …

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Mercredi 11 Février 2015 : 10h09
Mis à jour le Mercredi 11 Février 2015 : 14h31

Nous avons tous déjà entendu que le sucre favorisait l’apparition du diabète. Pourtant, de nombreuses études montrent que ce n’est pas tout à fait exact. Et si le lien, c’était le fructose ?

PUB

Le fructose et le diabète

Le fructose, vous connaissez ? C’est un sucre, une molécule appelée monosaccharide que l’on trouve à l’état naturel dans les fruits et qui leur donne leur douceur. Combinée à une autre molécule, le glucose, le fructose forme le sucrose, que nous connaissons sous la forme de poudre blanche que nous ajoutons (un peu trop) volontiers à nos desserts et nos boissons.

S’il est sous les feux des projecteurs en ce moment, c’est parce qu’il semble avoir un impact négatif important sur notre santé. Les effets sont nombreux. Il augmente le stockage des graisses, nuit à la santé du foie, et surtout augmente la résistance à l’insuline, c’est-à-dire le mécanisme qui cause le diabète. Aurait-on retrouvé ainsi le lien entre sucre et diabète, qui n’est pas évident selon certaines études (voir cet article récent sur le fait que consommer beaucoup de sucre n’entraîne pas de diabète) ? En tout cas, les études qui ont comparé fructose et autres sucres (glucose, sucrose, lactose…) vont presque toujours dans la même direction : le pire des sucres, c’est le fructose.

PUB
PUB

Le fructose dans notre alimentation

Si nous ne consommions de fructose que dans les fruits où il est présent naturellement, ou combiné au glucose dans le sucre blanc, ses effets négatifs ne seraient pas préoccupants. Le problème, c’est que le fructose est le composant principal du sirop de maïs, lequel est utilisé pour sucrer de très nombreux produits alimentaires industriels. Et pas seulement les sucreries ! Sauces de salade, soupes et autres aliments salés en contiennent. C’est ce fructose, dont nous avons du mal à mesurer les quantités absorbées, qui semble le plus mauvais.

Comment se protéger ? Essayez d’éviter de consommer des aliments industriels, sucrés ou pas. Attention, en particulier, aux boissons sucrées, y compris les jus de fruits : même sans sucre ajouté, ils contiennent beaucoup de fructose et sont beaucoup moins favorables que les fruits entiers.

Mais bien sûr, les fruits eux-mêmes restent très conseillés. Non seulement parce qu’ils apportent de nombreux nutriments précieux, mais aussi parce qu’ils ne contiennent en réalité que peu de fructose : 1%, pour prendre l’exemple d’une pêche.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Mercredi 11 Février 2015 : 10h09
Mis à jour le Mercredi 11 Février 2015 : 14h31
Source : DiNicolantonio, J. et al., Mayo Clinic Proceedings. DOI: http://dx.doi.org/10.1016/j.mayocp.2014.12.019
PUB
PUB
A lire aussi
Faut-il éradiquer le sucre ?Publié le 17/06/2015 - 07h06

Éradiquer le sucre de son alimentation, c’est la nouvelle mode. Et ça démarre fort. Livres, témoignages, articles dans la presse, sur des blogs, buzz et défis sur les réseaux sociaux et bientôt un docu à la télévision. Le sucre est accusé de tous les maux et si on ne l’éradique pas,...

Additifs alimentaires : sommes-nous empoisonnés ?Publié le 16/09/2016 - 12h55

Difficile de trouver un produit alimentaire sans additifs car ils sont employés larga manu dans toute l’industrie pour de multiples raisons, l’essentielle étant la rentabilité.Il existe une multitude  d’additifs, certains utiles, d’autres non, certains très probablement toxiques, d’autres non. En sommes nous empoisonnés ?...

Faut-il diaboliser le sucre ?Publié le 10/02/2012 - 13h03

Si on posait la même question pour le tabac, on ferait l’unanimité. Oui, la relation entre le tabagisme, les cancers et les infarctus a été largement démontrée. Oui, la nicotine est une substance puissamment addictive contre laquelle il faut protéger les jeunes. Mais qu’en est-il...

Plus d'articles