Fraises

Les fraises font partie de ces produits que l'on trouve maintenant toute l'année et qui contribuent à faire oublier le rythme des saisons. C'est un fruit de printemps/été et il est alors bien meilleur.
Publicité

Grâce à Amédée Frézier

Il était savoyard et officier du génie maritime et ignorait qu'il portait un nom prédestiné. Lors d'une expédition au Chili, en 1713, il remarqua, à Concepcion, sur la côte chilienne, la fraise du pays : les fruits étaient blancs et gros. Il en ramena cinq plants. Cette variété fut ensuite hybridée avec une autre aux petits fruits rouges, le Fraisier écarlate de Virginie (ramené en France 100 ans auparavant), donnant naissance à une troisième, aux gros fruits rouges. Celle-ci est l'ancêtre des fraises que nous consommons actuellement. La fraise sauvage (la fraise des bois) était déjà connue des Romains, surtout pour ses vertus médicinales. Au Moyen Age, on la considérait comme une panacée. Plus tard, le jardinier de Louis XIV en fit pousser dans les serres de Versailles. Au 18ème siècle, Fontenelle, qui mourut centenaire, lui attribuait sa longévité.

Fruit sans saison

Depuis Amédée Frézier, les fraises ont bien évolué. Un grand nombre de variétés ont été crées. A la fin du 20ème siècle, leur culture s'est développée presque de façon industrielle dans certains pays, grâce à des espèces à grand rendement donnant des fraises solides, résistant aux transports (la fraise est un produit très fragile) mais sans grand parfum ni goût. Les fraises sont maintenant commercialisées toute l'année. En hiver, elles viennent de l'hémisphère Sud ou d'Israël. En mars, les fraises d'Espagne prennent le relais.Ces fruits sont sans goût et cotonneux, ressemblant davantage au navet qu'à la fraise.

Guide: 

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Jeudi 21 Juin 2001 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 19 Avril 2012 : 09h50
PUB
PUB