Diabète : l’insuline délivrée sous forme de pilule

© Istock

De l'insuline sous forme orale a été développée par des chercheurs américains. Un espoir de délivrer un jour le traitement sous forme de pilule. 

Publicité

Des chercheurs américains ont développé une pilule destinée aux diabétiques. Un médicament qui pourrait remplacer les injectionsquotidiennes d'insuline pour les diabétiques. C'est le résultat d'une étude de l'université de Harvard (Etats-Unis), rendue publique lundi 25 juin 2018.

Les scientifiques rapportent "le développement d'une formulation d'insuline orale hautement efficace en utilisant un liquide ionique à base de choline et de géranate". Cette insuline orale, surnommée CAGE, a montré d'excellents résultats lors de tests in vivo.

D'abord, la CAGE a été administrée à des rats par voie jujénale (via une partie de l'intestin grêle). De faibles doses d'insuline ont permis de réduire de manière significative le taux de sucre dans le sang des animaux.

Publicité
Publicité

Mieux encore, ces faibles taux de glucose sanguin ont pu être maintenus plus longtemps qu'avec l'insuline injectée. Ensuite, les chercheurs ont administré aux animaux une plus forte dose de CAGE, sous forme de gélule. Les auteurs ont noté une diminution prolongée de la glycémie allant jusqu'à 45 %.

Outre de bons résultats sur la glycémie, la CAGE "présentait une biocompatibilité élevée et était stable pendant 2 mois à température ambiante et pendant au moins 4 mois sous réfrigération". Une technologie prometteuse qui devrait permettre, dans un futur proche, le traitement du diabète par voie orale.

Une personne qui souffre de diabète doit vérifier son taux de glycémie 3 à 4 fois par jour

La majorité des personnes atteintes de diabète (ou diabétiques) prennent de l'insuline afin de conserver leur taux de glycémie à un niveau normal. Il existe plusieurs méthodes d'injection d'insuline, parmi lesquelles : la seringue, le stylo, le pistolet et la pompe à insuline.

La plupart des diabétiques utilisent une seringue. Le patient prélève une dose d'insuline dans un flacon à l'aide de la seringue et se l'injecte directement dans la peau. La seringue peut ensuite être jetée dans un container spécial pour instruments médicaux coupants ou piquants.

Les stylos à insuline contiennent des cartouches pré-remplies contenant des doses variables d'insuline à injecter directement dans la peau. Le pistolet est un système qui n'utilise pas d'aiguille. C'est un mécanisme d'air à haute pression qui permet de faire passer une fine pulvérisation d'insuline à travers la peau.

Chacune de ces méthodes d'injection à insuline peut être utilisée sur diverses parties du corps, comme les cuisses, les hanches, le ventre et le haut des bras. En général, chaque patient doit procéder à plusieurs injections par jour.

La pompe à insuline permet quant à elle de libérer de l'insuline de manière continue tout au long de la journée. On la porte accrochée à la ceinture ou dans une de ses poches. Les pompes à insuline facilitent le contrôle de la glycémie.

Quelle que soit la méthode utilisée, il est crucial qu'une personne qui souffre de diabète vérifie son taux de glycémie 3 à 4 fois par jour.

Publié par Aline Garcin, journaliste santé le Jeudi 28 Juin 2018 : 12h42
Source : "Ionic liquids for oral insulin delivery", Amrita Banerjee - Kelly Ibsen - Tyler Brown - Renwei Chen - Christian Agatemor - and Samir Mitragotri, PNAS

PUB
PUB

Contenus sponsorisés