Deux fois plus de maladie d'Alzheimer chez les fumeurs

La liste des méfaits du tabagisme ne s'arrêtera donc jamais ? Cette fois-ci, une étude dénonce les effets de la fumée sur le risque de souffrir d'Alzheimer, maladie neurodégénérative d'autant plus inquiétante qu'elle se répand à une vitesse épidémique, en raison notamment du vieillissement de la population.
Publicité

Cette étude avait pour objectif d'étudier les effets du tabagisme sur l'apparition d'une dégénérescence sénile. Pour cela, 2.820 hommes et femmes âgés de plus de 60 ans ont été suivis pendant deux ans. Durant cette période, le nombre de nouveaux cas de maladie d'Alzheimer et d'autres types de démence ont été enregistrés, puis mis en relation avec le fait de fumer ou non.

Publicité
Publicité

Ces chercheurs chinois démontrent ainsi que la consommation de tabac multiplie en moyenne par 2,7 le risque de souffrir d'une maladie d'Alzheimer, comparativement à un non-fumeur. Ils constatent également que ce risque de démence s'accroît proportionnellement avec l'importance du tabagisme. Ainsi, les plus grands fumeurs voient leur risque de développer une dégénérescence sénile multiplié par trois. Les auteurs précisent bien que cet effet du tabac est indépendant du sexe, de l'âge, de la pression sanguine, de la consommation d'alcool et notamment de la formation scolaire.

www.stop-tabac.ch

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 23 Juin 2004 : 02h00
Source : D. Juan et coll., European Journal of Neurology, pp 277-282, 2004.