Dérèglements de la thyroïde : 10% de la population !
Sommaire

Quel diagnostic ?

La thyroïde s'explore facilement par la palpation du cou et par le dosage des hormones thyroïdiennes. Si nécessaire, la taille et la forme de la glande peuvent être déterminées par des techniques d'imagerie médicale comme l'échographie.

A savoir sur les maladies de la thyroïde

  • Les anomalies de la thyroïde touchent davantage les femmes que les hommes.
  • On constate chez les femmes une carence plus sévère en iode (élément qui entre dans la fabrication des hormones thyroïdiennes).
  • Les troubles de la thyroïde deviennent plus fréquents avec l'âge, mais sont d'expressions très variées et donc difficiles à diagnostiquer.
  • L'hypothyroïdie fait partie des causes les plus fréquentes d'excès de cholestérol et accroît donc le risque cardiovasculaire.
  • Les dérèglements de la thyroïde pendant la grossesse sont fréquents. En effet, durant cette période, la mère doit fabriquer davantage d'hormones thyroïdiennes pour les besoins du foetus, car celui-ci n'en fabrique pas en début de grossesse. La surveillance est donc très importante.
  • L'hypothyroïdie est dépistée pendant la grossesse chez les femmes à risques.
  • Depuis 1978, le dépistage de l'hypothyroïdie congénitale est systématique en France (au 3e jour après la naissance).
  • En pratique, les femmes et les futures mères devraient consommer davantage de fruits de mer et de poissons marins, et également de produits laitiers (pour augmenter leurs apports en iode).
  • Le tabac est néfaste à la thyroïde, il tend à augmenter son volume.

Comparez les Mutuelles séniors et économisez toute l'année !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Communiqué de presse de la Société française d'endocrinologie, septembre 2005.