Dans Naturisme, il y a Nature
Sommaire

Ce n'est pas de l'exhibitionnisme

La crainte légitime de certains est que le naturisme soit une forme détournée d'exhibitionnisme. Bien sûr, il n'en est rien tant que le cadre dans lequel vit le naturiste est un cadre autorisé et que la règle dans cet espace-là est justement le fait de vivre nu. Etre nu parmi d'autres personnes nues n'a évidemment pas du tout la même signification que le désir de se montrer nu dans un lieu où cela est interdit. Par définition, l'exhibitionnisme est une déviation sexuelle et en ce sens, elle se fonde sur la transgression d'un interdit. En outre, l'exhibitionniste obtient un plaisir sexuel en exhibant principalement ses organes génitaux, souvent en se masturbant, devant un tiers pris au dépourvu.

Ce n'est pas du voyeurisme

Le voyeurisme est une autre forme de déviation sexuelle. Le voyeuriste obtient son plaisir sexuel dans le spectacle de la nudité d'autrui ou par l'observation de personnes en train de faire l'amour. Là encore, le voyeur aime voir sans être vu et ne ressent lui-même aucun plaisir de sa propre nudité. Autrement dit, il est fort peu probable de trouver des voyeuristes parmi les naturistes sincères. Pour autant, les naturistes ont aussi un regard, et les uns et les autres se voient dans leur nudité. Mais ce regard n'est pas un regard voyeur. Nombreux sont les naturistes, hommes ou femmes, qui regardent les autres, indépendamment de toute dimension sexuelle ou bien si celle-ci est présente, elle l'est autant qu'avec une personne vêtue !

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :