Cuivre : ses rôles

Le cuivre est un oligo élément qui se trouve vraiment en toutes petites quantités. L'organisme d'un être humain en renferme environ 100 mg. Parce que les besoins sont peu élevés et toujours satisfaits par l'alimentation, la carence en cuivre est rarissime. Mais son excès peut-être dangereux.
PUB

Les rôles du cuivre

Le cuivre participe à l'activité de nombreux enzymes et de réactions chimiques. Le cuivre intervient dans l'oxydation du glucose : il est ainsi essentiel au bon fonctionnement du myocarde, muscle du coeur qui en est très gourmand.Le cuivre contrôle la minéralisation de l'os et la qualité des cartilages. Il enrayerait le processus inflammatoire de l'arthrose. Parce que le cuivre joue un rôle dans la régulation des neurotransmetteurs, il intervient dans la régulation de l'humeur, du sommeil, de la mémoire, de l'attention. Le cuivre intervient aussi dans le processus immunitaire, le métabolisme du fer.C'est également un antioxydant mais son métabolisme génère en même temps des radicaux libres.

Guide: 

Publié le 23 Novembre 2001 | Mis à jour le 28 Août 2008
Auteur(s) : Paule Neyrat, Diététicienne
PUB
PUB

Contenus sponsorisés