Crise de goutte : que faut-il boire et ne pas boire ?

© Istock

La goutte est une maladie à forte prédominance masculine, qui se manifeste par des crises intenses et de survenue brutale, de douleurs à la base du gros orteil. Les boissons alcoolisées sont pointées du doigt. En pratique, quelles sont les boissons recommandées et celles à éviter lorsque l'on est atteint de goutte ?

Publicité

À quoi est due la goutte ?

La goutte est due à un excès d'acide urique qui tend à se cristalliser dans les articulations, le plus souvent à la base du gros orteil. La réaction inflammatoire peut être si intense qu'elle empêche de poser le pied à terre.

Publicité
Publicité

Que peut-on faire pour prévenir les crises de goutte ?

En plus d'un traitement médicamenteux, il est recommandé de limiter tous les aliments et toutes les boissons susceptibles d'augmenter le taux d'acide urique.

Contre la goutte, évitez les aliments riches en purine

Il convient de limiter les aliments riches en purine (abats, anchois, hareng, sardines, les fruits de mer, certaines viandes...), car l'organisme fabrique de l'acide urique à partir de cette molécule.

C'est la base du régime anti-goutte.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 07 Décembre 2009 : 01h00
Mis à jour le Mercredi 07 Octobre 2015 : 17h29
Source : (1) The Lancet, 363 : 1270-1276, 2004 ; (2) Hyon Choi et coll., British Medical Journal, édition accélérée en ligne, février 2008 ; (3) Neogi T. et coll., Boston, USA ; Panorama du Médecin, 16 novembre 2009.