Couple, boulot et sexualité : l’endométriose a de lourdes conséquences
L’endométriose touche une femme sur 10 en âge de procréer. Si la maladie gynécologique très douloureuse sort peu à peu de l’ombre, son impact sur la vie des patientes n’est pas encore bien connu. Une grande enquête a été réalisée pour mieux comprendre les répercussions sur la vie professionnelle, sentimentale et sexuelle des femmes qui en souffrent.
< Retour à l'article

Endométriose : 4,6 symptômes en moyenne

1/7
Endométriose : 4,6 symptômes en moyenne© Istock

Lorsque les femmes commencent à souffrir d'endométriose, elles ressentent en moyenne 4,6 symptômes différents. Près de 8 patientes sur 10 se plaignent de règles très douloureuses.

Les autres principaux symptômes relevés par l’étude menée par EndoFrance et le laboratoire Gedeon Richter sont :

• des douleurs multiples du nombril au bas ventre : 66 %

• une fatigue chronique : 54 % 

• des troubles digestifs : 52 % 

• des douleurs pendant les rapports sexuels : 50 %

• des douleurs lombaires ou des membres inférieurs : 48 %

Lorsque l’endométriose est digestive, les troubles digestifs sont présents chez 80% des malades. Les premiers symptômes sont plus nombreux (5,5 symptômes en moyenne au lieu de 4,6) et les douleurs sont plus intenses.

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef