Contamination aux Listeria : les charcuteries Jean Mazière rappelées dans 15 départements

Publié le 11 Décembre 2018 par Mathilde Polivka, journaliste santé
La société BRDF Jean Mazière procède au retrait et au rappel de ses produits de charcuteries à la suite de la découverte lors d'autocontrôles de la présence de la bactérie Listeria monocytogenes.
PUB
© Istock

Quels sont les produits contaminés par des Listeria monocytogenes ? La société BRDF Jean Mazière nous informe dans un communiqué de presse le 06 décembre 2018 de la décision de procéder au retrait et au rappel de certains produits de charcuteries à cause de la présence de bactéries Listeria monocytogenes.

Les produits de charcuterie concernés sont les produits :

  • De la marque Jean Mazière
  • Portant l'estampille sanitaire : FR 19 005 003 CE
  • Portant les numéros de lots 296 à 332
  • Vendus en libre-service et coupe, par la grande distribution et les bouchers charcutiers
  • Pour les produits achetés à la coupe, ceux-ci ne possédant plus l'étiquette d'origine, en cas de doute, il convient de se renseigner auprès du commerçant pour savoir si le produit acheté est concerné par l'alerte.

Le site du ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation nous informe que les produits de charcuterie Jean Mazière sont rappelés dans 15 départements : vous avez pu acheter ces produits à la coupe dans le Cantal, le Puy-de-Dôme, en Charente, Charenet-Maritime, Corrèze, Dordogne, Gironde, Haute-Garonne, Ille-Et-Villaine, Haute-Vienne, Seine-Saint-Denis, dans le Gard, le Var, le Val d'Oise et le Lot.

PUB

Certains produits ont pu être achetés avant le retrait : il faut alors se renseigner auprès de son commerçant pour savoir si le produit acheté est concerné par la contamination. De plus, des affiche "information des consommateurs" ont été mises en place dans les magasins concernés.

PUB

Que faire lorsqu'on a acheté des produits contaminés ?

S'ils n'ont pas été consommés, il faut les détruire ou les rapporter sur le lieu d'achat où ils seront remboursés même sans présentation du ticket de caisse.

Et si l'on a consommé ces produits ?

Les personnes ayant consommé l'un de ces produits concernés et qui présenteraient de la fièvre, isolée ou accompagnée de maux de tête, sont invitées à consulter leur médecin traitant en lui signalant cette consommation.

Les femmes enceintes doivent être particulièrement attentives à ces symptômes, ainsi que les personnes immunodéprimées et les personnes âgées. Ces symptômes peuvent évoquer une listériose, maladie qui peut être grave et dont le délai d'incubation peut aller jusqu'à huit semaines.

La listériose : qu'est-ce que c'est ?

La listériose est une maladie rare en France, avec environ 5 à 6 cas par million d'habitants par an, soit environ 400 cas par an. Elle est causée par l'ingestion d'aliments contaminés par une bactérie de la famille des Listeria, plus précisément Listeria monocytogenes. La listériose peut se soigner par des antibiotiques.

La bactérie responsable de l'infection est souvent retrouvée dans les sols, les végétaux et eaux usées, et par la suite dans le tube digestif de nombreux animaux qui se contaminent en se nourrissant. Très résistante au froid, la bactérie Listeria monocytogenes survit dans le congélateur ou le réfrigérateur, mais est tuée par la chaleur. Ainsi, les aliments crus sont les plus contaminés : viandes peu cuites, produits de charcuteries, poissons fumés et crus, coquillages cru, produits laitiers non pasteurisés et fruits et légumes mal lavés.

Les symptômes de la listériose

Les symptômes peuvent se manifester de 2 jours à 2 mois après la consommation d'aliments contaminés. Ils sont très variables : diarrhées modérées, ou symptômes grippaux, jusqu'à des troubles neurologiques comme les méningites ou méningo-encéphalites (fièvre élevée, nausée, forts maux de tête, troubles du comportement...)

Quels contrôles réalisés en France ?

Les producteurs et distributeurs sont soumis à de nombreux contrôles sur l'hygiène et le respect de la chaîne du froid. Les contrôles peuvent êtres des auto-contrôles, des contrôles planifiés ou non planifiés, plus de 60 000 prélèvements sont effectués par les services de la Direction Générale de l'Alimentation (DGAL) chaque année. En cas de découverte d'infection, des mesures de retrait et de rappel sont faits comme pour le cas de la société BRDH Jean Mazière sur ses produits de charcuterie pour protéger le consommateur.

PUB
Contenus sponsorisés

A lire aussi

Accras, samossas, falafels… 9 aliments d’une même marque contaminés par des listerias

Fromage contaminé à la Listeria : un nouveau rappel de produit dans les magasins Carrefour

De la charcuterie Corse contaminée par la Listeria

Listeria chez la femme enceinte : les risques

Listeria : 3 personnes décèdent après avoir mangé du melon en Australie

McDonald’s® : des salades contaminées à la listeria

Plus d'articles