Condom-snorting challenge : pourquoi il est dangereux

© Istock

Qu'ont inventé les adolescents comme moyen de gagner des "like" ces temps-ci ? Rien, mais ils ont ressorti de sa tombe le "Condom-snorting challenge". Un défi dangereux et stupide qui inquiète les autorités.

PUB

A quel moment utiliser un préservatif devient-il dangereux ? Quand celui-ci sert pour un défi stupide et dangereux. Le Condom-snorting challenge est un jeu sorti en 2007, sur internet mais qui, mystérieusement, refait surface depuis quelques temps.

Le principe ? Inhaler ce bout de latex par une narine pour le faire ressortir par la bouche. Et le but de ce challenge n'est autre que d'amener des like, des vues et des abonnés à l'adolescent participant à ce défi. "Parce que ces temps-ci, nos adolescents font tout pour les likes, les vues et les abonnés", confirme Stephen Enriquez, spécialiste de l'éducation publique à San Antonio (Etats-Unis), interrogé par la chaîne Fox KABB.

Il ne faut pas oublier de se filmer pour prouver que le défi est bien réalisé et bien sûr inciter ainsi d'autres adolescents à faire ce challenge. Mais tout comme le "Drive by Dunk Challenge", le "Blue Whale Challenge" ou encore le "Ice and salt Challenge", ce nouveau défi n'est pas sans danger.

PUB
PUB

Le danger contre quelques likes

Pour le professeur Bruce Lee, agrégé à l'école de santé publique Bloomberg de l'université Johns-Hopkins, la seule chose que les gens devraient renifler c'est de l'air, à l'exception des vaporisateurs nasaux ou des médicaments prescrit par un médecin. "Le préservatif pourrait facilement se coincer dans votre nez ou votre gorge, bloquer votre respiration ou vous faire suffoquer", explique-t-il dans une chronique pour le magazine Forbes

Afin d'alerter sur les dangers d'une telle pratique, il a présenté deux études de cas médicaux impliquant des accidents causés par des préservatifs.

Un rapport, publié en 2004 dans l'Indian Journal of Chest Diseases and Allied Sciences, détaille un cas d'inhalation accidentelle de préservatifs. Une femme de 27 ans a involontairement aspiré un préservatif après un rapport sexuel oral et celui-ci s'est retrouvé dans sa gorge et ses poumons. Cette inhalation a entraîné une pneumonie et a provoqué ensuite un collapsus pulmonaire.

Un second cas, dans le Journal of Medical Case Reports, mentionne une femme de 26 ans qui a avalé un préservatif dont un morceau s'est retrouvé dans son appendice, entraînant une appendicite (généralement causée par une obstruction de la muqueuse). Si elle n'est pas traitée à temps, l'appendice peut se rompre, comme l'explique la Mayo Clinic (Etats-Unis).

L'origine du mal

Mais dans ces deux cas, il ne s'agit que d'un accident et non d'une personne répondant à l'appel du like, appuie Bruce Lee. "Même si vous réussissez à retirer le préservatif par la bouche, que vous avez précédemment aspiré par le nez, cela reste très inconfortable et potentiellement très dangereux, écrit-il. Est-ce que des likes et des vues valent vraiment tout cela ?", s'emporte-t-il.

Ce défi remonte au moins à 2007, mais ce n'est qu'en 2013 qu'il attire l'attention pour la première fois lorsqu'une vidéo Youtube se met à circuler. On y voit une jeune femme suçant une protection en latex jusqu'à ce que la chanteuse Taylor Swift dise "22" dans sa chanson. Ce cas avait été rapporté par la chaîne ABC News à l'époque. Depuis, la vidéo a été retirée de la plateforme. Mais il reste encore des dizaines de vidéos similaires incitant les jeunes à réaliser ce défi.

Personne ne sait avec certitude pourquoi ce challenge refait surface aujourd'hui, mais cela semble lié aux nombreux avertissements fait au sujet de ce type de jeux. "Les éducateurs viennent maintenant dans les écoles de San Antonio pour discuter de drogue, d'alcool et de la prévention sur les reniflements de préservatifs. Bienvenue en 2018", conclut Bruce Lee.

PUB
PUB
PUB

Contenus sponsorisés