Comment savoir si on est enceinte sous pilule ?
Sommaire

Tomber enceinte sous pilule : des risques pour le bébé ?

<strong>Tomber enceinte sous pilule : des risques pour le bébé ?</strong>© Istock

Tomber enceinte malgré la prise d’une pilule est souvent un choc pour les femmes. Toutefois, celles qui décident de mener cette grossesse à son terme n’ont pas à s’inquiéter outre mesure. La gynécologue assure “Le fait d’avoir pris la pilule au début de la grossesse n’a pas de conséquence sur la santé et le développement de l’enfant. Il n’y a pas non plus de risque pour la santé de la maman”. 

Elle explique “Les doses d’hormones naturelles qui circulent chez une femme sont déjà importantes. L’œstrogène et la progestérone sont déjà sécrétés en grande quantité pendant la grossesse. Les variations apportées par la pilule ne peuvent pas avoir d’impact sur le fœtus”.

Quelques précautions à prendre toutefois

Si avoir été sous pilule lors de la conception ne représente pas de réelle menace, il est préférable d’en avertir le gynécologue, car la date du début de la grossesse peut être plus difficile à déterminer. Il devra alors prescrire ou réaliser une échographie de datation.

Le Dr Olivia Anselem ajoute “Il peut être utile de faire une échographie précoce pour vérifier la date de début de grossesse. Elle permet aussi de s’assurer que l’embryon est bien implanté dans l’utérus et qu’il ne s’agit pas d’une grossesse extra-utérine”. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Mots-clés : Grossesse, Pilule
Source : Merci au docteur Olivia Anselem, gynécologue-obstétricienne et co-auteur du livre "Il était 9 mois" aux éditions Albin Michel.