Comment savoir si on est enceinte sous pilule ?

Grossesse sous pilule : une crainte courante mais rare

<strong>Grossesse sous pilule : une crainte courante mais rare</strong>© Istock

Tomber enceinte malgré la prise régulière d’une pilule est une crainte répandue. La praticienne reconnaît "de nombreuses femmes demandent à leur gynécologue une pilule œstroprogestative, car elle leur permet de continuer à avoir des règles. Elles veulent ainsi s’assurer tous les mois qu'elles ne sont pas enceintes".

Toutefois, les grossesses sous pilule sont exceptionnelles. Le Dr Olivia Anselem explique une nouvelle fois “cette contraception est extrêmement fiable. D’autant plus que maintenant la plupart des pilules permettent jusqu’à 12 heures d’oubli avant de courir un risque”. 

“Si les comprimés sous bien pris, tomber enceinte sous pilule est dans les faits est une situation exceptionnelle” assure la médecin.

Que faire en cas de doute ? 

Si des signes laissent penser qu’une grossesse est possible, arrêter la pilule n’est pas la première chose à faire car les cycles pourraient être perturbés… et il surviendrait un risque réel de grossesse ! Il est préférable de faire d’abord un test de grossesse. “Les tests de grossesse urinaires ont une grande fiabilité ”. 

Ce n’est que si le test se révèle positif qu’il faut stopper la pilule.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Mots-clés : Grossesse, Pilule
Source : Merci au docteur Olivia Anselem, gynécologue-obstétricienne et co-auteur du livre "Il était 9 mois" aux éditions Albin Michel.
La rédaction vous recommande sur Amazon :