Chirurgie bariatrique : quel remboursement ?

Publié par La Rédaction E-Santé le Samedi 11 Août 2018 : 10h00
L'obésité est une maladie qu'il faut traiter sérieusement, car elle peut entraîner de graves problèmes de santé. La chirurgie bariatrique permet une perte de poids importante et la concrétisation de rêves de minceur. Mais cette chirurgie a un coût élevé.
© Istock
PUB

Quand la chirurgie bariatrique est-elle indiquée ? 

La chirurgie bariatrique regroupe l'ensemble des techniques chirurgicales permettant de traiter l'obésité. Elle est indiquée chez les sujets ayant un indice de masse corporelle au moins égal à 40 ou à 35, si une pathologie accompagne déjà l'obésité, comme le diabète de type 2, l'hypertension artérielle, ou le  syndrome d'apnée du sommeil. Le sujet doit être âgé de 18 à 60 ans et avoir déjà fait des tentatives d'amaigrissement infructueuses ou insuffisantes. L'état psychologique du patient doit également être stable et un suivi peut être nécessaire.

PUB
PUB

La chirurgie bariatrique est-elle remboursée dans tous les cas ?

Pour pouvoir être remboursé d'une chirurgie bariatrique, il est déjà nécessaire d'en avoir l'indication médicale.  Cette chirurgie est remboursée à condition de la faire pratiquer dans un centre conventionné avec la Caisse primaire d'assurance maladie. La majorité des centres ne le sont pas. La CPAM peut rembourser jusqu'à 70 % du coût de l'intervention et du suivi. Certaines mutuelles peuvent rembourser les frais complémentaires, souvent sous forme de forfait. Les patients bénéficiant de la couverture médicale universelle (CMU) sont pris en charge dans les centres médicaux conventionnés.

Publié par La Rédaction E-Santé le Samedi 11 Août 2018 : 10h00
PUB
PUB
A lire aussi
La chirurgie de l’obésité pour mieux soigner le diabète de type 2Publié le 23/09/2016 - 14h06

La chirurgie de l’obésité -ou chirurgie bariatrique- a fait ses preuves vis-à-vis de la perte de poids chez les personnes obèses. Mais un effet collatéral très bénéfique a rapidement été découvert : elle améliore aussi la glycémie, au point que chez certains patients, elle faitdisparaître un diabète de type 2 préexistant. Doit-on alors la proposer aux personnes diabétiques dont le diabète est très déséquilibré, même si elles ne sont pas obèses ? Au congrès européen de diabétologie (EASD, Munich ; 12-16 septembre 2016), les toutes dernières études vont en...

Plus d'articles