Cerveau : 9 gestes alimentaires à faire pour éviter les caillots sanguins

Pour éviter les saignements et les caillots sanguins dans le cerveau, misez sur une alimentation durable. Voici les conseils tirés d’une récente étude réalisée par l’université d’Aarhus (Danemark). Découvrez les 7 principes qui réduisent les risques d’AVC ischémique.
Cerveau : 9 gestes alimentaires a faire pour eviter les caillots sanguins

La présence d’un caillot sanguin dans le cerveau peut faire d’énormes dégâts. Il empêche le sang de circuler dans certaines régions de l’organe, privant alors les cellules d’oxygène. Ces dernières meurent, si la circulation sanguine n’est pas rétablie rapidement. Ce phénomène est baptisé accident vasculaire cérébral ischémique (AVC ischémique). Il représente 85% des AVC totaux en France. Il s’agit de la première cause de handicap acquis de l'adulte dans le pays. Plus de 500 000 Français vivent avec des séquelles, selon le ministère de la Santé. 

Selon une étude menée par l’université d’Aarhus (Danemark), avoir une alimentation durable -  c'est-à-dire respectueuse des saisons et de l’environnement - diminue les risques de développer des caillots sanguins ou des saignements au niveau du cerveau. Les chercheurs qui ont publié leurs résultats dans la revue scientifique Stroke, conseillent ainsi de suivre les 9 principes diététiques élaborés pour respecter le climat par le ministère danois de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche et l'Administration vétérinaire et alimentaire. On vous les détaille dans ce diaporama.

Une découverte rassurante pour les végétariens

L’alimentation durable est la clé pour une meilleure santé neurovasculaire. Les chercheurs de l’étude sont parvenus à cette conclusion après avoir épluché les dossiers de 57 053 adultes âgés de 50 à 64 ans. Les participants ont répondu régulièrement à des questions sur leurs habitudes alimentaires et leur mode de vie depuis les années 90.

"Si les hommes et les femmes adultes suivent un régime alimentaire durable [...] alors nous constatons un risque plus faible de saignement ou de caillots sanguins dans le cerveau", explique la responsable de la recherche Christina Dahm.

Cette découverte est rassurante pour la scientifique. En effet, une étude britannique parue en 2019 assurait que les végétariens ont un risque plus élevé d'hémorragies cérébrales que ceux qui mangeaient de la viande. Or, "un régime végétarien est très semblable à un régime durable, et comme nous devons manger de manière plus durable à l'avenir, c'était un résultat plutôt inquiétant. Nos résultats montrent qu'il est sûr de suivre un régime durable", estime Daniel Ibsen, qui a également contribué à l'étude. 

"La nourriture que nous mangeons a une influence cruciale sur notre santé, mais affecte également notre climat et l'environnement. Nous devons manger de manière plus durable, mais bien sûr, il est important que nous ayons aussi une alimentation saine", conclut Christina Dahm.

Privilégier les fruits et légume

1/9
Cerveau : 9 gestes alimentaires à faire pour éviter les caillots sanguins

Les fruits et légumes sont bons pour la santé cardiovasculaire. Lorsqu'ils composent la moitié de votre assiette, ils réduisent les risques de maladies cardiaques ou AVC. Par ailleurs, si vous privilégiez les produits de saison et locaux, votre alimentation fait également du bien à la planète. 

Manger moins de viande

2/9
Cerveau : 9 gestes alimentaires à faire pour éviter les caillots sanguins

Consommer beaucoup de viandes, et plus particulièrement rouges ou transformés, augmente les risques d'AVC.

Miser sur les légumineuses

3/9
Cerveau : 9 gestes alimentaires à faire pour éviter les caillots sanguins

Les légumineuses sont de bonnes alternatives à la viande. Elles sont riches en provitamine A, en vitamine B9 et en fer.

Manger plus de poissons

4/9
Cerveau : 9 gestes alimentaires à faire pour éviter les caillots sanguins

Plusieurs études ont mis en évidence qu'une consommation de poisson importante réduisait les risques d'AVC.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :