Canicule : s'organiser avant tout

À la crainte de la canicule s'ajoute celle de l'éloignement des proches partis en vacances. Même si Météo France ne prévoit pas de canicule cette année, mieux vaut prévenir. La seule solution est de planifier une surveillance rapprochée avec l'entourage pour éviter l'isolement des personnes âgées.
Publicité

Trois jours de fortes chaleurs, surtout la nuit

Rappelons que la canicule se définit par trois jours consécutifs de chaleur le jour et surtout la nuit, avec des températures supérieures aux seuils établis pour chaque département. Dans ces conditions, l'organisme ne cesse de lutter contre la chaleur et supporte de moins en moins cette situation.

Pour son Plan canicule, le Ministre de la Santé désigne l'isolement des personnes âgées comme le facteur de risque numéro 1. En effet, le risque de surmortalité est important à domicile et chez les personnes qui vivent seules.

Si les collectivités locales ont un rôle essentiel à jouer, nous sommes tous appelés à participer, à être solidaires des personnes fragiles qui nous entourent : famille, amis mais aussi voisins.

Le but n'est pas de culpabiliser les vacanciers, de leur demander d'écourter, voire d'annuler leurs vacances. Mais bien de prévenir l'isolement des sujets âgés durant cette période d'absence en s'organisant minutieusement avec l'entourage.

Publicité
Publicité

Comment s'organiser pendant la canicule ?

Mettre en place une surveillance rapprochée des personnes âgées est indispensable pendant les jours de canicule.

  • S'organiser avec l'entourage (famille, amis, voisins, aide-ménagères, personnels de santé, pharmaciens) pour que quelqu'un passe une fois par jour, idéalement deux fois par jour. Si besoin, établir un planning très précis des visites et des tâches de chacun.
  • Établir une fiche d'informations très précise : coordonnées importantes (famille, voisinage, médecin, pharmacien, commerçants, service social), emploi du temps habituel (sorties, visites), numéros d'urgence, répartition des tâches (courses, visites, sorties, aération des pièces, surveillance des quantités d'eau consommée, etc.).
  • A défaut inciter les personnes âgées, handicapées ou fragiles qui sont isolées à s’inscrire sur la liste de la mairie pour recevoir l’aide de bénévoles.
  • Surveiller de près l'approvisionnement en eau et vérifier que la personne boit suffisamment et régulièrement tout au long de la journée.
  • Installer un endroit plus frais dans la maison (ventilations, aérations, brumisation) avec pour consigne d'y passer quelques heures par jour en cas de forte chaleur.
  • Traiter en urgence tout signe de déshydratation.
  • Traiter immédiatement toute diarrhée car cette affection peut rapidement aggraver une déshydratation.
  • Connaître et expliquer les symptômes d'alerte : fatigue inhabituelle, malaise (notamment dû aux changements de position), vertiges, troubles visuels, état fébrile, troubles du sommeil, oedèmes, chutes...
 
Publié par Rédaction E-sante.fr le Samedi 10 Juin 2006 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 26 Août 2016 : 09h25
Source : Canicule et maladie : guide pratique de l'entourage, Service santé & proximologie Novartis, 2006.