Chaleur : la canicule, au travail aussi !

© Istock

Même si elle fait rarement de victimes, la canicule dans les bureaux peut rendre la vie très difficile. Retour sur les bons réflexes et les règles qui s'appliquent au travail quand le thermomètre atteint des sommets.

Publicité

Une température maximale pour travailler

Dans tous les bureaux en été, la rumeur court : "à partir d'une certaine température, on a le droit de rentrer chez soi !" Les choses sont un peu plus compliquées que cela.

Il existe bien une température maximale acceptable pour travailler dans de bonnes conditions.

En effet, le corps humain est conçu pour se maintenir en permanence à la température de 37,5°C. Si la température extérieure est trop chaude, il devient difficile ou impossible pour le corps de réguler sa température seul ; à moins de le rafraîchir par des moyens extérieurs, c'est alors l'hyperthermie, la fièvre, qui peut créer des troubles respiratoires, musculaires ou neurologiques.

Publicité
Publicité

Dans ces conditions, l'efficacité du travail est évidemment difficile à préserver, et la santé des travailleurs peut même, dans certains cas, être menacée.

Des mesures à prendre

Il n’existe pas dans le Code du travail de température maximum au-dessus de laquelle les salariés peuvent quitter leur poste. En revanche, l'entreprise doit assurer la santé de ses salariés et donc prendre des mesures adéquates en cas de forte chaleur.

Celles-ci peuvent aller selon les circonstances de la fourniture de boissons fraîches à l'augmentation du personnel pour diminuer les cadences de travail, en passant par la mise en place de moyens de climatisation.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Mardi 01 Août 2006 : 02h00
Mis à jour par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 18 Juillet 2018 : 12h38
Source : Source: www.prevent.be