Cancer du péritoine : symptômes et espérance de vie

Le péritoine est la membrane qui tapisse l’intérieur de la cavité abdominale ainsi que les organes digestifs. Quels sont les symptômes d’un cancer du péritoine ? Des douleurs abdominales, des crampes d’estomac ou encore un ventre ballonné permettent-ils de déceler un cancer péritonéal ? Et quelle est l’espérance de vie des patients atteints par cette pathologie ?
© Istock

Cancer du péritoine : symptômes

La détection précoce du cancer du péritoine augmente les chances de survie du patient, car elle permet la mise en œuvre d'une thérapie à un stade débutant. Il est donc indispensable de prêter une attention particulière aux signaux qui peuvent donner l’alerte. Mais comme beaucoup de cancers digestifs, le cancer du péritoine se développe silencieusement.
Le cancer du péritoine se manifeste tout d’abord par des douleurs abdominales. Il s’agit de douleurs diffuses qui peuvent également s’apparenter à des crampes d’estomac. Il est fréquent que des nausées accompagnent ces douleurs qui sont dues à une accumulation de liquide dans l’abdomen (sécrété par les cellules cancéreuses qui se développent) ou à la compression provoquée par la tumeur. Il arrive aussi qu’une légère fièvre latente (environ 38 °C) soit présente. De légères difficultés respiratoires (essoufflement) peuvent aussi être retrouvées s’il y a un épanchement pleural.

Cancer péritonéal et troubles du transit

Des ballonnements et des gaz peuvent également être observés, avec parfois une perte de poids et une altération de l’état général lorsque le cancer péritonéal est à un stade déjà avancé. Des troubles du transit et notamment une constipation, parfois des diarrhées ou une alternance entre les deux peuvent venir compléter le tableau. Dans les cas les plus graves, ces problèmes digestifs peuvent entraîner une occlusion intestinale aiguë. Des problèmes urinaires se retrouvent parfois avec des envies d’uriner anormalement fréquentes et une incontinence induite par la compression que la tumeur peut exercer sur la vessie.

Toutefois, seuls des examens cliniques spécifiques permettront de poser le diagnostic de cancer du péritoine. Dans tous les cas, douleurs abdominales récurrentes ou des troubles gastro-intestinaux inexpliqués nécessitent une consultation médicale.

Cancer du péritoine : pronostic

Ce type de cancer est rarement primitif. Cela signifie que la masse tumorale ne se développe généralement pas aux dépens du péritoine dans un premier temps, mais que les cellules cancéreuses proviennent d’une autre région corporelle et colonisent la membrane : ce sont des métastases.
Le cancer du péritoine est donc souvent la preuve que le cancer initial en cause se propage et que des métastases se sont formées. Or, plus un cancer affiche un stade avancé, moins le pronostic vital est favorable. L’espérance de vie du patient est alors corrélée à différents facteurs comme la possibilité ou non d’enlever chirurgicalement la tumeur.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :
La rédaction vous recommande sur Amazon :