Cancer des os : chondrosarcome ou ostéosarcome

© Istock

Les cancers des os peuvent être soit des chondrosarcomes, soit des ostéosarcomes. Mais qu’est-ce qui distingue les uns des autres ? Quelles différences majeures y a-t-il entre ces deux formes de cancer ?

PUB

Cancer des os : les sarcomes

Les sarcomes sont des cancers relativement rares (moins de 1 % des cancers) qui se développent au niveau des tissus de soutien de l’organisme. On distingue :

  • les sarcomes des tissus mous et des viscères, qui touchent entre autres la graisse (liposarcome), les muscles (rhabdomyosarcome), les vaisseaux (angiosarcome) et les organes ;
  • les sarcomes osseux qui affectent les os (ostéosarcome) ou le cartilage (chondrosarcome).

Les sarcomes osseux sont rarement des cancers primaires. En effet, il s’agit le plus souvent de métastases issues d’un autre cancer. Les cancers les plus susceptibles d’entraîner des métastases osseuses sont les cancers du sein et de la prostate. A noter que les enfants ayant des antécédents de cancer de l’œil sont fréquemment touchés par des ostéosarcomes.

Les ostéosarcomes

Les ostéosarcomes sont donc des cancers des os (moins de 0,2 % de l’ensemble des tumeurs malignes). Il en existe une vingtaine de sortes différentes, les trois plus connues étant les ostéosarcomes proprement dits, les chondrosarcomes et les sarcomes d’Ewing. Les ostéosarcomes sont les cancers des os les plus connus mais aussi parmi les plus agressifs. Ils affectent le plus souvent les os des membres tels que l’extrémité inférieure du fémur (os de la cuisse), l’extrémité supérieure du tibia, du péroné (os de la jambe) ou de l’humérus (os du bras). Les enfants et les jeunes adultes sont les plus touchés mais il s’agit aussi du deuxième type de cancer primitif des os le plus fréquent chez les personnes de plus de 60 ans. Chez ces derniers, les ostéosarcomes touchent aussi les os des hanches et des mâchoires.

PUB
PUB

Les chondrosarcomes et les sarcomes d’Ewing

A la différence des ostéosarcomes, les chondrosarcomes (la seconde tumeur osseuse maligne la plus fréquente après l’ostéosarcome) se développent au niveau des cellules du cartilage, c’est-à-dire le tissu qui recouvre les articulations. Ce sont les os longs et volumineux tels que le fémur, le tibia et l’humérus, ainsi que les os plats (os du bassin, omoplates, côtes) qui sont les plus concernés. Les chondrosarcomes affectent surtout les adultes de plus de 40 ans et ils se développent assez lentement, ce qui les différencie des ostéosarcomes qui sont plus agressifs. Quant au sarcome d’Ewing, il est assez fréquent chez les enfants, les adolescents et les jeunes adultes (l’âge moyen du diagnostic est de 15 ans) mais très rare chez les plus de 40 ans. Ce cancer, qui peut toucher aussi bien les os que les tissus mous, affecte principalement les os plats du bassin (os iliaques) ainsi que les côtes, la colonne vertébrale et le crâne. Il est beaucoup plus exceptionnel que les sarcomes d’Ewing se développent au niveau des os longs. Toutefois, lorsque c’est le cas, c’est la partie médiane des os longs qui est affectée.

Publié le 05 Novembre 2018
Auteur(s) : La Rédaction E-Santé
La rédaction vous recommande sur Amazon :