Le myélome multiple ou maladie de Kahler : un cancer des os

Le myélome multiple ou maladie de Kahler est une tumeur osseuse maligne, donc un cancer des os... Il a pour origine les cellules de la moelle osseuse, lesquelles produisent les cellules sanguines.
PUB

Le myélome multiple, un cancer des os

Cette maladie fait partie des cancers des os. Elle est due à une prolifération maligne des plasmocytes (ou cellules plasmatiques). Les plasmocytes sont des cellules sanguines spécialisées dans la fabrication des anticorps. Produites en excès et de forme anormale, elles envahissent la moelle osseuse et tendent à prendre la place des cellules sanguines saines. Parallèlement, les plasmocytes sécrètent des substances qui progressivement sont à l'origine d'une destruction du tissu osseux. Quant aux anticorps (protéines M), étant produits par des cellules anormales, ils sont inefficaces, ce qui multiplie les risques d'infection. De plus, plus difficiles à éliminer, ils fatiguent davantage les reins.

PUB
PUB

Le myélome multiple est un cancer rare

Le myélome multiple se développe généralement chez des personnes âgées de plus de 60 ans. Ses causes restent inconnues à ce jour. Il est le plus souvent découvert à la suite de douleurs osseuses rebelles et inexpliquées, de fractures, d'infections répétitives, d'une anémie, etc. En l'absence de traitement, le myélome continue son évolution, ce qui augmente la destruction osseuse et accroît le risque de fracture dite spontanée, c'est-à-dire sans traumatisme. La destruction provoque également une augmentation de la libération de calcium (hypercalcémie). Les anticorps produits en excès peuvent s'accumuler dans les reins et induire une insuffisance rénale. Parallèlement, la production des autres cellules sanguines peut être perturbée et à l'origine par exemple d'une anémie.

Publié le 25 Mars 2008
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
Source : Centre Duke de médecine intégrée, encyclopédie pratique de la nouvelle médecine occidentale et alternative, Edition Robert Laffont.