Les bons réflexes au restaurant
Publié le 27 Novembre 2006 à 1h00 par Rédaction E-sante.fr
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Les grands conseils classiques

• Préférez le poisson à la viande rouge et les viandes blanches à la viande rouge.

• Choisissez le plus souvent des légumes verts grillés ou sautés.

• Evitez les plats en sauce et les fritures, mais aussi les pommes de terre sautées, souvent assez grasses.

• Evitez les plats à base d'oeufs en entrée car ils sont très nourrissants.

• Faites l'impasse sur le fromage, d'autant plus qu'il y en a déjà dans nombre de préparations et que les portions servies sont souvent importantes.

• Evitez les pâtisseries.

• Prenez un dessert aux fruits, idéalement une salade de fruits ou un sorbet.

Sauces et assaisonnements

Goûtez toujours plusieurs bouchées avant d'ajouter du sel. Les chefs cuisiniers assaisonnent toujours leurs préparations. Il est donc très rarement utile d'en rajouter.

Demandez à ce que les sauces soient servies à part. De toute façon, si c'est bien préparé, elles sont inutiles.

Soupes et potages

Profitez-en, ils sont à la mode. Les cartes des restaurants en proposent toujours. Les soupes sont idéales pour se rassasier et faire le plein de vitamines.

Pensez toujours à la variété

Friand au fromage ou quiche en entrée, puis pâtes au fromage ou gratin en plat sont des associations à éviter. Si vous mangez des pâtes, prenez des crudités en entrée. Un plat assez lourd doit toujours s'accompagner d'une entrée très légère.

Choisissez le plat en fonction de l'entrée et vice versa, et gardez à l'esprit que vous devez consommer un total de 5 fruits et légumes dans la journée.

Mais aussi, ayez le réflexe de choisir des mets que vous mangez rarement ailleurs : carpaccio de poisson, tranche de foie, asperges, purée de potiron, pois cassés…

Portions et quantités

Ecoutez et respectez vos sensations de faim et de satiété. Ne mangez donc pas trop vite, prenez le temps d'apprécier.

Même si on a envie de manger tout ce que l'on a payé, n'hésitez pas à en laisser dans votre assiette.

Evitez d'en commander trop. Il sera toujours temps de reprendre quelque chose si vous avez encore faim.

Entre amis ou entre collègues, pensez à proposer une entrée ou un dessert pour deux.

Les boissons

La seule et l'unique boisson indispensable est l'eau. Évitez les boissons sucrées et l'alcool. Si vous prenez du vin, demandez toujours en plus une carafe d'eau et un 2e verre afin de pouvoir alterner gorgée d'eau et gorgée de vin. Et pas de vin à tous les repas !

Compensez au repas suivant

Et enfin, compensez au repas suivant en adoptant le réflexe de la diversité. Ainsi, si vous avez mangé de la viande, du poisson ou du fromage, n'en consommez pas au repas suivant. Si vous avez pris des pâtes ou des pommes de terre à midi, mangez des légumes verts le soir, etc.

Et si vous craquez pour un foie gras suivi d'une côte de boeuf accompagnée d'une sauce roquefort et de frites, accordez-vous ce plaisir ponctuel. Faites maigre aux repas suivants pour compenser et ainsi vous ne développerez pas de frustrations.

Les plaisirs de la table se résument en deux mots : modération et variété !