L'astigmatisme : les 10 points clés à connaître

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 05 Octobre 2009 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 29 Septembre 2016 : 12h15
L'astigmatisme est dû à une anomalie de courbure qui entraîne une vision flouée, déformée, dédoublée. Globalement, à différents degrés, la vision d'un astigmate n'est jamais excellente sans être pour autant vraiment mauvaise de près comme de loin. Le point sur ce trouble visuel en 10 points clés.
PUB

Troubles visuels : l'astigmatisme en 10 points clés

PUB
PUB

1) Près de 15% des Français sont concernés par l'astigmatisme.

2) Au lieu d'avoir une courbure sphérique régulière, la cornée est ovoïde. Résultat, l'image est floue de près comme de loin et parfois aussi déformée.

3) Typiquement, une personne astigmate a tendance à confondre les chiffres ou les lettres ayant des formes proches comme le 8 et le 0 ou le M, le H et le N, le O et le Q et le G par exemple.

4) En plus d'une vision floue et déformée, l'astigmatisme peut entraîner des maux de tête et une fatigue oculaire (démangeaisons, brûlures, voire fatigue générale).

5) L'astigmatisme est considéré comme :

Faible : de 0,25 à 1,5 dioptries.

Moyen : de 1,75 à 3 dioptries.

Fort : au-dessus de 3 dioptries.

6) L'astigmatisme peut s'associer à une hypermétropie ou à une myopie et/ou à une presbytie.

7) Pour corriger l'astigmatisme, on peut recourir à des lunettes, des lentilles ou à la chirurgie réfractive.

8) Les lunettes utilisent des verres toriques, c'est-à-dire qu'ils n'ont pas la même correction sur les différents méridiens. Et les verres présentent une épaisseur variable au bord. Les lentilles de contact ont également une forme torique. Par rapport aux lunettes, elles offrent une meilleure qualité visuelle et un champ visuel plus étendu.

9) La chirurgie réfractive de l'astigmatisme consiste à sculpter la cornée à l'aide d'un laser.

10) Le choix du laser dépend entre autres de l'épaisseur de la cornée.

Par exemple, si elle est de faible épaisseur, l'ophtalmologiste lisse la cornée en ayant recours au laser Excimer ou à l'Epilasik. Les suites de l'opération étant douloureuses et nécessitant des antalgiques, une autre technique, le Lasik, est utilisée si l'épaisseur de la cornée est suffisante. Il s'agit de découper le sommet de la cornée (on découpe une sorte de "chapeau"), chirurgicalement ou au laser Femtoseconde®. L'ophtalmologiste peut alors lisser la partie ainsi dénudée. Il replace ensuite le "chapeau" sur la cornée, sans qu'il y ait besoin de suture. Et les suites sont indolores.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 05 Octobre 2009 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 29 Septembre 2016 : 12h15
Source : Société française d'ophtalmologie (SFO)
PUB
PUB
A lire aussi
Je suis astigmate : quelles solutions pour moi ?Publié le 05/11/2012 - 13h07

Les astigmates ont un double inconvénient, ils voient flou de près comme de loin.Mais les lunettes et les lentilles leur permettent de retrouver une très bonne vue.Et pour ceux qui rêvent de se débarrasser définitivement de leurs lunettes et lentilles, la seule solution est la chirurgie des...

Astigmatisme : la netteté laisse à désirer…Publié le 01/04/2011 - 09h40

Cornée et cristallin ont une courbure sphérique proche de celle d’un ballon de basket. Chez les astigmates, cette courbure se rapproche plus de celle d’un ballon de rugby. Résultat, l’image arrivant sur la rétine varie selon l’axe du ballon, donnant une image sans netteté. Voici 7...

Chirurgie laser : la vie sans lunettes ni lentilles...Publié le 29/09/2008 - 00h00

Avec une précision et une sécurité inégalées, de nouveaux lasers sculptent votre cornée au micron près. Résultat : on peut dès l'intervention achevée - qui dure moins d'une demi-heure - se passer de ses lunettes ou de ses lentilles... À qui s'adressent ces techniques laser toutes...

Plus d'articles