Être astigmate, ça veut dire quoi ?

© Istock
L’astigmatisme est un défaut visuel qui toucherait 15% environ de la population en France. La vision se révèle alors plus ou moins floue, de près comme de loin. Ce problème se double très souvent d’hypermétropie ou de myopie.
Publicité

L’astigmatisme : la cause

Cette vision brouillée est due à une déformation de la cornée. Au lieu d’arborer une forme sphérique, cette dernière a une forme ovale (forme d’un ballon de rugby). Il arrive aussi que ce soit le cristallin et non la cornée qui soit de forme ovale : on parle alors d’astigmatisme interne. Ce défaut visuel peut se combiner à la myopie ou à l’hypermétropie et en aggraver les symptômes.

Publicité
Publicité

Être astigmate : les symptômes

Une personne légèrement astigmate ne se rendra pas forcément compte de son défaut visuel. Elle sentira une forme de fatigue visuelle, une vision légèrement floue dans certaines situations, sans plus. Quand l’astigmatisme est plus marqué, la vision se brouille de près comme de loin, les formes se dédoublent, des difficultés à distinguer les formes horizontales et verticales se manifestent.

Astigmatisme : le test

Pour garantir une bonne santé des yeux, il est important de consulter un ophtalmologiste si on ressent un trouble de la vision. Ce dernier pourra alors étudier la vision de près comme de loin et, en cas de suspicion d’astigmatisme, procéder à un test. Ce test, effectué avec un réfractomètre automatique, consiste à mesurer la courbure et l’axe de la cornée. Si l’astigmatisme est confirmé, des verres de formes toriques pourront être proposés pour corriger la mauvaise courbure de la cornée et rétablir une vision claire, de près comme de loin.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Jeudi 19 Avril 2018 : 18h00