Hypermétropie : ce qu’on ne vous a pas dit !

L’hypermétropie empêche de bien voir les objets proches. Lorsque l’hypermétropie est stabilisée, il est possible d’envisager une opération relevant de la chirurgie réfractive.

PUB

L’hypermétropie : à l’opposé de la myopie

Contrairement à la myopie, l’hypermétropie résulte d’une trop faible distance entre l’avant et l’arrière du globe oculaire, ou bien d’une courbure insuffisante de la cornée. Résultat, les objets proches sont flous car l’image focalise en arrière de la rétine. L’hypermétrope rencontre donc des difficultés pour voir de près.

PUB
PUB

L’hypermétropie peut entraîner certains maux…

Parfois, les difficultés de mise au point de l’hypermétrope sont compensées par la contraction de certains muscles oculaires, ce qui augmente alors la courbure de la cornée. Dans ce cas, l’hypermétrope rencontre moins de difficultés pour voir de près. Mais ce travail musculaire supplémentaire peut entraîner des symptômes, dont une fatigue oculaire, des maux de tête, des difficultés pour exécuter des travaux de précision.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 29 Avril 2011 : 12h18
Mis à jour le Mercredi 28 Septembre 2016 : 08h50