Anti-kilos : les trucs pour toute la famille

© Adobe Stock

Faire un régime pour soi, c'est déjà difficile. Quand les kilos en trop ou l'alimentation en excès concernent aussi les enfants, les choses sont souvent encore plus compliquées. Voici quelques astuces tirées du livre d'une nutritionniste diététicienne.

PUB

Des conseils pour mincir en famille

En matière de lutte contre le surpoids, quel que soit l'âge il n'y a pas de miracle: manger moins gras et moins sucré, augmenter sa consommation de fibres en mangeant plus de fruits et plus de légumes, et faire de l'exercice physique. Mais savoir cela n'est pas toujours suffisant pour l'appliquer au quotidien. Surtout au sein d'une famille, où la vie quotidienne prend déjà du temps et de l'énergie. Voici quelques astuces simples et concrètes pour qu'enfants et adultes puissent se retrouver autour de repas équilibrés.

PUB
PUB
    • Avec les légumes, il faut souvent être créatif... Faites des purées, des flans, des gratins dans lesquels vous cacherez une fève, bref, suivez votre imagination!
    • N'hésitez pas à donner le choix du menu à vos enfants... entre deux alternatives saines.
    • Forcer ses enfants à manger quelque chose est souvent tentant, mais en général contre-productif. Si votre enfant refuse un aliment, ne l'obligez pas à finir son assiette... Mais ne lui donnez rien d'autre jusqu'au prochain repas.
    • Mettez l'accent sur le fait de manger lentement, en savourant chaque bouchée. La satiété viendra plus vite, et vos enfants seront aussi plus familiers avec le goût des différents aliments.
    • A partir de la puberté, certains garcons deviennent de vrais gloutons. Souvent, cet appétit n'est pas problématique (à part pour le stockage en cuisine...) et le métabolisme des jeunes adolescents fait en sorte que leur indice de masse corporelle reste dans les limites. Vous pouvez augmenter les doses tant que votre ado a faim, si son poids reste stable; mais ne transigez pas sur les bonnes habitudes alimentaires.
    • A la même époque, les filles ont parfois le problème inverse, et ressentent le besoin de faire régime pour être plus minces. Ce genre de situation demande du tact: un rééquilibrage de l'alimentation est-il nécessaire, ou le poids de la jeune fille est-il en réalité normal? Demander l'avis d'un médecin peut être utile. Mais dans tous les cas, il est important de mettre l'accent sur les solutions pour améliorer son apparence qui ne passent pas par l'alimentation: coiffure, vêtements...
  • Enfin, il est important de maintenir la nourriture à sa vraie place dans la vie de famille: un plaisir partagé, une nécessité, mais pas une obsession.

L'indice de masse corporelle se calcule en divisant le poids en kilos par la taille au carré. Pour un adulte, l'IMC doit être entre 18 et 25.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Lundi 11 Janvier 2010 : 01h00
Source : Jessica Gottheff: "Mincir en famille", éd. Michel Lafon