Alzheimer : avoir des dents en moins augmente vos risques d'avoir la maladie
Sommaire

Démence et parodontite : les causes possibles ?

Démence et parodontite : les causes possibles ?© Adobe Stock

Plusieurs études avaient déjà mis en lumière un lien entre une mauvaise santé bucco-dentaire et plusieurs pathologies comme la démence, les AVC ou encore le diabète. Des chercheurs pensent que l'inflammation chronique observée dans les maladies des gencives peut influencer subtilement notre risque de nombreuses pathologies chroniques, qui peuvent à leur tour augmenter le risque de démence. 

Une autre hypothèse serait que les microbes causant les parodontites peuvent migrer vers le cerveau et participer à la formation d'amas de protéines caractéristiques de la maladie d'Alzheimer.

Le professeur Ryan Demmer qui s’interroge aussi sur cette corrélation, souhaite la réalisation d’une nouvelle étude. "Nous avons besoin de grandes études qui mesurent réellement les bactéries sous-jacentes supposées être le facteur de risque. Nous aurons également besoin à terme d'essais contrôlés randomisés pour voir si le traitement de la parodontite ou la prévention de la parodontite [maladie des gencives] prévient la démence", explique l’expert.

Les auteurs de la nouvelle étude publiée ont noté une limite à leurs travaux. Les examens initiaux ont été effectués lorsque les participants avaient en moyenne 63 ans. Il est ainsi possible que le déclin cognitif ait commencé avant le début de la maladie des gencives ou la perte des dents, mais qu’il n’avait pas été diagnostiqué. Toutefois, il est reste primordial pour eux de ne pas négliger ses dents : “une bonne santé bucco-dentaire est importante pour la santé globale, et le potentiel d'un avantage secondaire d'une meilleure cognition au fil du temps est plausible."

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.