Aller au travail à vélo, est-ce bon pour la santé ?

Faire du vélo en ville, cela augmente les risques de mourir dans un accident de voiture.

Mais cela augmente notre activité physique, nous protégeant donc sans doute de maladies cardiovasculaires.

Mais les polluants inspirés augmentent aussi sans doute... alors qu'en penser ?

PUB

Le vélo pour aller au travail, danger ou bienfait ?

C'est une étude hollandaise qui s'est penchée sur les bienfaits et les dangers du vélo pour aller travailler.

Les chercheurs se sont basés sur l'hypothèse que 12,5% des automobilistes se mettraient à utiliser leur bicyclette pour aller au travail, et ont calculé l'impact de ce changement à partir des résultats d'études déjà parues.

Résultat : le vélo arrive gagnant, avec un impact positif sur les trois grands facteurs pris en compte.

PUB
PUB

Aller au travail à vélo : quel impact sur la pollution atmosphérique inhalée ?

C'est un fait que se déplacer à vélo dans les rues polluées entraîne l'inhalation de particules polluantes, dont les effets néfastes sur la santé ne sont plus à présenter. Surtout que rouler à vélo représente un effort qui va augmenter la quantité d'air inhalé, et donc aussi les particules absorbées.

Cependant, il ne faut pas imaginer que sous prétexte que l'on est dans sa voiture, on ne respire pas de polluants... En effet, les automobilistes ont eux aussi leur part de particules inhalées, qu'elles viennent du trafic ou de sa propre voiture.

Bilan du match : Aller au travail à vélo augmente légèrement l'exposition aux polluants.

Cependant, si une proportion significative de la population décide de se déplacer à vélo, le niveau général de la pollution atmosphérique va diminuer, ce qui aura un effet très bénéfique à l'échelle de la société.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Mardi 31 Août 2010 : 13h40
Mis à jour le Jeudi 03 Mars 2016 : 15h24
Source : Jeroen Johan de Hartog et al., Environmental Health Perspectives, août 2010.