Accro à la crème solaire indice 50, elle se brise 10 côtes en toussant

Une Chinoise de 20 ans s’est brisée 10 côtes en toussant. En se penchant sur ce cas rare, les médecins ont découvert que ses os avaient été fragilisés par une utilisation excessive de crèmes solaires indice 50.
© Istock

Si en France avoir le teint hâlé est de bon ton, la Chine a un critère de beauté diamétralement opposé. Il faut avoir la peau la plus claire possible. Pour protéger la sienne, une jeune femme de la province chinoise de Zhejiang a ainsi pris l’habitude d’appliquer de la crème solaire indice 50 tous les jours de l’année et de rester au maximum à l’intérieur.

L'Asiatique a fini par sortir pour se rendre à la clinique, car elle souffrait d’une mauvaise toux jour et nuit. Le personnel de santé a diagnostiqué de l’asthme puis l’a renvoyée chez elle avec un inhalateur. Mais, les quintes de toux sont devenues de plus en plus violentes. Quelques jours plus tard, elle s'est réveillée avec une douleur atroce au côté gauche de la poitrine. Elle est donc retournée consulter.

Les médecins ont été déconcertés en voyant les résultats de sa radio. La malade avait 10 côtes fracturées alors qu’elle n’avait subi aucun choc récemment. Grâce à d’autres tests, ils ont découvert qu’elle avait une densité osseuse étonnamment faible pour son âge, ainsi qu’une carence en vitamine D et des taux bas de calcium et de phosphore.

En découvrant les habitudes de leur patiente, les médecins ont conclu que son utilisation excessive et quotidienne de crèmes solaires et son manque d’activité en extérieur avaient provoqué un déficit en vitamine D. La carence qui fragilise les os, serait pour sa part, responsable de la fracture. Trop affaiblis, les os des côtes ont simplement cédé pendant une violente quinte de toux.

Crème solaire et carence en vitamine D : quels sont les risques ?

Les crèmes solaires dont le but est de prévenir les coups de soleil et le cancer de la peau, bloquent les UVB. Il est ainsi possible qu’elle diminue le niveau de vitamine D dans le corps. Toutefois, il faudrait appliquer une grande quantité de produit pour y parvenir. Les personnes qui utilisent normalement la crème ne peuvent pas provoquer de carence.

Interrogé par le Daily Mail, Le Dr Adil Sheraz, dermatologue, assure “Des études indiquent que les personnes utilisant des quantités optimales d’écran solaire dans des climats ensoleillés synthétisent toujours suffisamment de vitamine D. Les crèmes ne bloquent pas complètement les rayons UVB et, par conséquent, il y aura toujours des rayons UVB qui atteindront la peau et contribueront à la production de vitamine D”.

“Cela ne prend que 10-15 minutes d’exposition au soleil, environ trois fois par semaine pour obtenir un taux de vitamine D suffisant”, précise-t-il.

Quel est le rôle de la vitamine D ?

Les UVB activent la synthèse de la vitamine D dans la peau. Cet élément intervient dans l’absorption du calcium, du phosphore et du magnésium par le tube digestif. En stimulant la fabrication de protéines, il régule aussi leur fixation dans les os. Il est ainsi indispensable pour leur bonne santé. Une carence de vitamine D provoque ainsi une perte de densité osseuse ou encore le rachitisme.

Les adultes en bonne santé ont une insuffisance en vitamine D si sa concentration est en dessous de 20 nanogrammes (20 milliardièmes de gramme) par ml de sang. Ils sont en carence si le taux tombe en dessous de 10/12 nanogrammes par ml de sang.

Si les UVB du soleil jouent un rôle important dans la production de la vitamine D, il est également possible d’en retrouver dans certains aliments comme :

  • le foie ;
  • les poissons ;
  • l’huile de foie de morue ;
  • le jaune d'œuf ;
  • le lait entier.
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.