Vitamine D : anti-fracture et anti-chute

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 07 Mai 2003 : 02h00
La vitamine D offre des perspectives très intéressantes dans la prévention primaire de l'ostéoporose et de ces complications : efficace, facile, peu coûteuse et réalisable tant chez les hommes que chez les femmes. Et en plus d'un effet bénéfique sur la composition osseuse, cette vitamine pourrait augmenter la force musculaire.
PUB

Les fractures liées à l'ostéoporose sont en augmentation croissante. Mais la plupart des études de prévention se sont jusqu'à présent focalisées sur des groupes cliniquement définis comme les sujets ayant une ostéoporose ou ayant déjà fait des fractures et principalement chez les femmes. Or il est également nécessaire de mettre en place des mesures de prévention primaire efficaces, peu coûteuses, facilement réalisables chez les hommes et les femmes âgés.

Au cours de cette analyse, de la vitamine D (100.000 unités de vitamine D orale, cholécalciférol) ou un placebo a été envoyé par la poste tous les 4 mois à plus de 2.500 hommes et femmes, âgés de 65 à 85 ans.Durant 5 années, le nombre de fractures a été comptabilisé et comparé dans les deux groupes. Au terme de l'essai, 268 fractures ont été enregistrées, dont 147 au niveau des sites habituels liés à l'ostéoporose (hanche, poignet, avant-bras ou vertèbres) et 471 décès. Dans le groupe ayant reçu la vitamine D, avec une apparente bonne observance (jugée notamment d'après des dosages sanguins de vitamine D), le risque de première fracture ostéoporotique s'est avéré significativement abaissé, comparé à celui du groupe placebo.Un apport en vitamine D tous les 4 mois prévient donc efficacement et très facilement les fractures, et ceci sans effet secondaire. La bonne tolérance et le coût très faible d'une telle supplémentation vitaminique devraient convaincre tout clinicien de son intérêt chez les personnes de plus de 65 ans.

En plus des fractures, la vitamine D prévient des chutes !

PUB
PUB

Mais en plus de son effet favorable sur le métabolisme osseux, la vitamine D semble dotée d'une action bénéfique sur le tissu musculaire.Ce résultat provient d'une analyse menée auprès de 122 femmes vivant en institution gériatrique, âgées en moyenne de 85 ans. En plus d'un traitement systématique par calcium (1.200mg/jour), certaines ont été supplémentées en vitamine D (800UI/jour) durant 12 semaines. Le risque de chute a diminué de 49% grâce à cet apport vitaminique, avec une amélioration parallèle des performances musculaires.Ainsi, la réduction des fractures chez les patients traités par la vitamine D pourrait passer à la fois par un renforcement du squelette osseux, et du tissu musculaire.

A côté des nouveaux biphosphonates et autres modulateurs hormonaux, l'apport vitamino-calcique devrait donc rester l'une des pierres angulaires du traitement préventif de l'ostéoporose et de ses complications fracturaires.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 07 Mai 2003 : 02h00
Source : Trivedi D.P. et coll., British Medical Journal, 326 : 469-475, 2003.
PUB
PUB
A lire aussi
Le diagnostic précoce de l'ostéoporose est une prioritéPublié le 22/01/2001 - 00h00

L'ostéoporose est une affection caractérisée par une fragilisation des os, touchant particulièrement les femmes après la ménopause. Cette fragilité osseuse, liée à une diminution de la masse osseuse, entraîne un risque accru de fractures, avec leurs conséquences médicales et...

Ostéoporose : les médicaments préviennent-ils les fractures ?Publié le 31/08/2010 - 12h39

Traiter l'ostéoporose signifie d'abord lutter contre le risque de fracture. Pour ce faire, il est essentiel de limiter la perte de densité osseuse par un mode de vie adapté et, le cas échéant, un traitement médicamenteux. S'il est correctement suivi, celui-ci permet souvent de stabiliser et...

Plus d'articles